19
juin 2021

Réduire l'intensité carbone des portefeuilles

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Fideas Capital a intégré sa méthodologie Smart for Climate à l’ensemble de ses fonds. Pour les CGP, la société dirigée par Pierre Filippi propose principalement deux solutions qui reposent sur sa gestion « Maximum Variété » : un fonds actions de la zone euro Fideas Smart for Climate Actions Eurozone et le fonds diversifié Betamax Global Smart for Climate.

Depuis 2018, la société de gestion Fideas Capital a enclenché la « transition énergétique » de son offre de fonds devenue Smart for Climate, plus précisément en prenant en compte l’impact sur le climat des titres détenus en portefeuille.

« Notre clientèle, principalement composée d’investisseurs institutionnels, avec qui nous entretenons des échanges de proximité, a partagé notre conviction qu’on peut agir pour le climat en réduisant l’intensité carbone des portefeuilles », souligne Pierre Filippi, le président et fondateur de la société agréée en 2007.

Une méthodologie propriétaire :

Dès lors, la société a constitué une équipe de recherche, aujourd’hui composée de quatre personnes, pour créer une méthodologie propriétaire permettant d’évaluer l’impact climatique des entreprises aussi bien dans leur production, qu’en amont (Scope 1 à 3).

Pour cela, des collaborations informelles sont également engagées avec des centres experts, notamment l’Ademe ou le Centre d’économie de la Sorbonne. « Notre volonté n’est pas d’exclure des secteurs entiers, mais d’encourager les démarches positives et d’éveiller les prises de conscience, explique Didier Lorre, directeur du développement depuis l’an passé. Nous sommes sensibles, notamment, à l’impact de la transition écologique sur les business models. Si les entreprises ne s’occupent pas du carbone, c’est le carbone qui va s’occuper d’elles ! » Pierre Filippi ajoute: « D’ailleurs, une prime carbone tend à se matérialiser de plus en plus clairement ».

Deux fonds sélectionnés pour les CGP La société a intégré sa méthodologie à l’ensemble des fonds de sa gamme. Pour les CGP, la structure propose le fonds diversifié flexible Betamax Global Smart for Climate lancé en 2009 (SRRI 4, FR0010921502) et le fonds actions de la zone euro Fideas Smart for Climate Actions Eurozone créé le 6 mai dernier et labellisé ISR (SRRI 6, FR0013369832, éligible au PEA).

Pour ce dernier, la société s’appuie sur une gestion qui repose sur l’assemblage des facteurs de style avec onze facteurs identifiés, dont value (traditionnel et fundamental indexing), croissance-qualité, momentum, etc. « Cette approche maximise la diversification et les valeurs compensées des actifs en portefeuille, pour améliorer le couple rendement-risque, sans pour autant faire de l’eau tiède. Cette approche quantitative bénéficie dans son suivi de l’expérience fondamentale des gérants », expose Pierre Filippi.

Selon les données de Quantalys, au 28 janvier, Betamax Global Smart for Climate délivrait une performance de 38,79 % sur dix ans (+ 0,89 % en 2020 et + 12,99 % en 2019), avec une volatilité trois ans de 6,63 (au 31 décembre). .

Articles sélectionnés pour vous

Dans la même rubrique
logo lbf

Sociétés citées