Un deuxième fonds ouvert à la clientèle patrimoniale

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE
Article paru dans le magazine n°: 833

LBO France vient de lancer son deuxième FCPR à destination de la clientèle patrimoniale, le FCPR White Caps Sélection II. En effet, la société qui s’adresse historiquement à la clientèle d’investisseurs institutionnels avait proposé le FCPR White Caps Sélection au dernier trimestre 2018, lequel a collecté 30 M€ en sept mois et a été clôturé par anticipation en mai 2019.

Ce nouvel FCPR sera bâti sur les mêmes fondamentaux, à savoir une stratégie sur les petites et moyennes capitalisations (valorisées entre 20 M€ et 1 Md€) et l’immobilier. Il investira en co-investissement avec des fonds LBO ou en fonds de fonds de LBO via des parts sans frais pour ne pas pénaliser la performance. Ces investissements revêtent toujours la forme de prises de participation majoritaires, le plus souvent dans des entreprises familiales qui monétisent leur actif, des cessions d’actifs de grands groupes ou encore des sorties de fonds. « En étant majoritaires au sein des entreprises, nous démontrons notre engagement, mais aussi notre exposition dans la gestion de l’entreprise, explique Johan Didouche, directeur de la distribution externe. Une équipe opérationnelle très senior – toujours consultée lors de la prise de décision d’investissement – passe au moins 50 % de son temps physiquement dans les entreprises, avec un double objectif d’aider le management à lever les freins du quotidien, mais également à les aider à identifier et à mettre en oeuvre de nouveaux axes de développement tant en croissance organique qu’externe. »

Accessible dès 25 000 €, l’appel de fonds sera successif avec un premier versement de 10 % (contre 50 % pour le premier millésime). « La digitalisation à 100 % de notre process de distribution et la mise en place des prélèvements Sepa nous permettent d’avoir une approche plus institutionnelle sur ce point et de pouvoir appeler les fonds progressivement selon la constitution du portefeuille et la saisie des opportunités nées de la crise du Covid-19. »

La durée de vie du fonds est fixée à huit ans, prorogeable deux fois une année. Le FCPR permet de réduire la fiscalité sur les plus-values, en contrepartie d’une conservation des parts pendant cinq ans. L’objectif est de constituer un portefeuille de 50 M€.

Articles sélectionnés pour vous

Dans la même rubrique