22
mai 2022

Les CGP représentent le tiers de la collecte

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE

herve thiardEntre le succès de ses fonds thématiques et celui de ses fonds long-short, Pictet Asset Management réalise une très belle année 2021. Hervé Thiard, directeur général de la structure française, nous expose sa vision du partenariat avec les conseils en gestion de patrimoine et la gamme de fonds actuellement promue.

Investissement Conseils : Pictet Asset Management s’est développé sur le marché des CGP il y a cinq ans désormais. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Hervé Thiard : Aujourd’hui, les CGP représentent, pour la deuxième année consécutive, le tiers de notre collecte qui atteignait, à fin octobre, 1,4 milliard d’euros sur le marché français. Epaulé par les autres membres du bureau de Paris en cas d’événement important, Yann Louin est en charge de notre développement commercial.
Il y a cinq ans, nous avons commencé une présence plus forte sur ce marché afin que notre marque soit plus répandue et que ce soit le client final qui prenne la décision d’investissement. La distribution via les CGP est un excellent vecteur de diffusion de la marque et riche d’enseignement sur les comportements et les attentes des épargnants. Pour y répondre, nous avons fait évoluer notre marketing tout au long de ces cinq dernières années pour eux, mais aussi pour nos autres partenaires bancaires et plates-formes.

Votre succès repose notamment sur vos fonds thématiques, dont vous êtes l’un des pionniers…

On ne parle que de fonds thématiques aujourd’hui ! En toute modestie, la Place peut en effet nous remercier de notre initiative : le marché grandit et nous sommes ravis que de plus en plus d’acteurs fassent la promotion de ce type de gestion active. Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir s’il faut investir sur le marché américain ou sur le Cac 40 ou comment battre tel ou tel benchmark, mais de délivrer de l’alpha en définissant un thème d’investissement sur des changements structurels, disruptifs et porteurs de croissance sur le long terme et donc source de performance pour l’épargnant, et à l’intérieur de ce thème de créer de la valeur en sélectionnant les plus belles valeurs. Nos partenaires distributeurs sont maintenant convaincus du bien-fondé de cette démarche et nous sollicitent dans leurs prises de décision tactiques:sur quels types de thème investir aujourd’hui, santé, marques de prestiges ou environnement ? Valeurs défensives ou valeurs de croissance ? Mais ces fonds thématiques ne sont pas les seuls produits attirants nos partenaires.

Quels sont les thèmes privilégiés par les CGP ?

Et vers quels thèmes les orientez-vous ? Trois fonds, tous liés à la thématique de l’environnement ou de la transition énergétique, ont particulièrement bien collecté ces derniers mois. Il s’agit des fonds Pictet Clean Energy, Pictet Global Environmental Opportunities et Pictet Timber. On peut également ajouter le fonds sur les marques de prestige, Pictet Premium Brands, qui a collecté 150 millions d’euros depuis le début de l’année. Dans la configuration de marché actuelle, nous les orientons davantage vers des solutions moins sensibles au cycle économique. Je pense ici à quelques fonds en particulier : Pictet Timber, qui permet de jouer la valorisation à long terme de cette matière première renouvelable; Pictet Human sur le thème du bien-être et qui joue à plein l’évolution de nos habitudes de consommation vers plus de bien-être via des secteurs comme les loisirs, la culture, l’aide à la personne, entre autres; Pictet Water car le marché de l’eau est peu sensible à la hausse des matières premières et aux taux; ou encore Pictet Health sur la thématique de la santé. Eu égard à l’inflation et à l’augmentation du coût des matières premières, il est également primordial pour nos gestions et nos partenaires d’investir dans des valeurs disposant d’un fort pricing power capables de répercuter les hausses de coût – comme le luxe, les entreprises à haut contenu digital, l’eau ou encore le bois – et d’éviter les sociétés qui ont basé leur modèle sur le volume et des marges faibles.

Outre les thématiques, quels fonds utilisent vos partenaires CGP ?

Dans le scénario actuel de remontée des taux, nos stratégies actions long short sont très appréciées, en particulier Pictet TR Atlas et Pictet TR Corto Europe, dont les contrats de risque sont très lisibles. Or dans ce domaine, même si les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ces fonds ont démontré leur robustesse. Deux types de stratégies sont ouverts:les unes fondées sur l’analyse fondamentale des titres et d’autres sur la macroéconomie. Ces dernières sont celles qui performent actuellement, car nous sommes dans des marchés guidés par l’inflation et les taux. Pictet TR Atlas est un fonds sur les actions internationales guidé par la macro, tandis que Pictet TR Corto Europe est un fonds de stock-picking sur les valeurs européennes. Ces fonds sont aussi appréciés grâce à leur profil de risque, respectivement de SRRI 3 et SRRI 4, qui permet aux CGP de désensibiliser les portefeuilles de leurs clients aux fonds en euro.

Qu’en est-il de votre fonds patrimonial Pictet Multi Asset Global Opportunities ?

S’il dispose de plus de 5 milliards d’euros d’encours, Pictet MAGO souffre de la désaffection des CGP français envers les fonds diversifiés. Or, ce fonds également SRRI 3 a bien fonctionné dans les récentes baisses de marché.

Pictet est également un acteur majeur sur le marché de la dette émergente…

La classe d’actif est complexe… Différents paramètres entrent en jeu : inflation, devise, risque pays, fermeture des économies en raison de la crise sanitaire… Pour autant, la dette chinoise nous paraît très attractive car l’univers de marché est profond, l’Etat chinois ayant libéralisé le marché du crédit.
Par ailleurs, le spread de taux est encore satisfaisant, environ 200 points de base actuellement versus les taux US, un risque devise faible, une économie solide avec des entreprises peu endettées, et un marché qui dispose du soutien d’une base de financement locale forte.

Quel regard portez-vous sur le marché de l’épargne ?

Pour un acteur comme Pictet, il est actuellement porteur car il existe aujourd’hui un décloisonnement des solutions d’investissement désormais disponibles dans différentes enveloppes (assurance-vie, PEE, PER, PEA, par exemple), le tout en direct, ce qui offre beaucoup de lisibilité.
Outre l’importance d’être référencé chez chacun de ces acteurs assurantiels et teneurs de compte, il est également nécessaire pour un asset manager comme nous d’être intégré dans les différents profils de gestion proposés au sein de ces enveloppes, en particulier celles liées à l’épargne-retraite car si la collecte en matière de PER est encore faible, autour d’un milliard d’euros, les flux seront importants à l’avenir. Ce constat est également valable pour les dispositifs d’épargne salariale.

Les CGP reprsentent le tiers de la collecte

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées

Personnes citées

Sociétés citées

  • Hervé THIARD

    Hervé THIARD
    Pictet Asset Management (Europe) SA, Succursale de France