02
décembre 2021

Investir sur la dette privée secondaire

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Kermony Capital et Entrepreneur Invest se sont associés pour créer le fonds professionnel spécialisé (FPS) Entrepreneurs Pantheon PDS qui investit dans deux fonds de Pantheon spécialisés sur la dette privée secondaire. Accessible aux investisseurs avertis à partir de 100000 euros> son objectif est de délivrer un TRI annualisé net de 7 à 9 %.

Kermony Capital et Entrepreneur Invest viennent de lancer le FPS Entrepreneurs Pantheon Private Debt Secondaries, une solution d’investissement en dette privée secondaire d’entreprises européennes (55 %) et américaines (45 %). Plus précisément, ce fonds professionnel spécialisé investit dans deux fonds de fonds gérés par le groupe Panthéon (plus de 65 milliards de dollars sous gestion, soit plus de 55,5 milliards d’euros), dont Kermony est le représentant exclusif en France :

- Pantheon European Senior Debt Secondaries II, à hauteur de 40 %, qui est centré sur la dette privée senior européenne afin de disposer de revenus stables;

- et Pantheon Credit Opportunities II, à hauteur de 60 %, qui est investi mondialement sur l’ensemble du spectre de la dette privée (dette senior, dette mezzanine, junior. ..) afin d’accroître le rendement du fonds.

-> Un TRI net de 7 à 9%

« Ces deux fonds sont complémentaires : Pantheon Credit Opportunities II vient dynamiser le rendement avec une poche sur des émetteurs américains. Au final, le fonds vise un taux de rentabilité interne (TRI) annuel compris entre 7 et 9% nets », annonce Michael Sfez, président de Kermony Capital.

Sur ce marché, la diversification est le maître-mot. En investissant aux travers de deux véhicules, eux-mêmes investis dans des fonds, le FPS est indirectement composé de neuf cents lignes différentes. Chaque fonds comprend une dizaine de lignes de fonds déjà investis, et dont la maturité résiduelle est en moyenne de trois à quatre ans. « Le gérant a donc une réelle visibilité sur les titres (plus de 75 % des actifs sont identifiés à T investissement) et les millésimes des fonds sélectionnés sont différents, ce qui évite les problèmes de timing », note Frédéric Zablocki, CEO d’Entrepreneur Invest. L’objectif du fonds Entrepreneurs Pantheon Private Debt Secondiaries est de permettre à la clientèle patrimoniale et aux personnes morales (pour la partie stable de leur trésorerie) d’accéder à des solutions jusqu’ici réservées aux investisseurs institutionnels. En effet, le marché de la dette privée secondaire est en plein essor et dispose de nombreux atouts. « La dette privée est le segment de marché qui progresse le plus rapidement depuis la crise de 2008, en raison du retrait des banques soumises à des exigences réglementaires renforcées, pour atteindre plus de 1000 milliards de dollars l’an passé [soit 853,5 milliards d’euros, ndlr], observe Michael Sfez. Cela s’explique également par la réduction du nombre de sociétés cotées. Pour les entreprises, le recours à la dette privée leur offre une certaine flexibilité dans leurs schémas de financement, le tout sans dilution de leur capital. Parallèlement, le marché secondaire progresse lui aussi. Aujourd’hui, ce segment de marché attire les investisseurs, en particulier les institutionnels et family offices, alors cpie les rendements sur les marchés obligataires sont en baisse et que l’augmentation de la duration fait peser un risque élevé en cas de hausse des taux. Avec la dette privée, l’investisseur bénéficie d’une prime d’illiquidité qui vient renforcer le couple rendement-risque de son investissement. Il est également préservé d’une hausse des taux et de l’inflation, car la dette privée est essentiellement émise à taux variable. »

-> Un retour sur investissement rapide

Autre avantage de la dette secondaire : l’achat d’actifs avec une décote. « Panthéon se porte acquéreur de positions que veulent déboucler d’autres investisseurs. Cela nécessite un savoir-faire et un réseau que peu d’acteurs ont au niveau mondial et que Panthéon a su cultiver depuis sa création en 1982, rappelle le président de Kermony Capital. Historiquement, la décote est de 8%; l’an passé, elle a atteint 11 %, la crise sanitaire ayant provoqué un stress de liquidité. » Le minimum de souscription est d’ores et déjà fixé à 100 000 euros, avec des appels de fonds au fil de l’eau. Par ailleurs, la spécificité du marché secondaire permet d’éviter à l’investisseur d’éviter la courbe en J inhérente au capital-investissement et ainsi d’obtenir un retour sur investissement plus rapide qu’en investissant en dette primaire. « En net, c’est-à-dire entre les appels de fonds, les remboursements et les rendements (les premières distributions arrivent dans les deux à trois ans, contre six à sept ans habituellement pour les émissions primaires), l’investisseur ne mobilise réellement que jusqu’à 75 à 80% de son investissement et pendant quatre à cinq ans », explique Frédéric Zablocki.

Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2022.

FPS Entrepreneurs Pantheon Private Debt Secondaries

|(FR0014003A80)|

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf