10
avril 2020

Un OPCI comme alternative au fonds euro

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Altixia REIM lance son premier OPCI, Altixia Valeur, qui fait la part belle à l’immobilier et mise sur la création de valeur. Accessible, liquide et doté d’une fiscalité adaptée, il offre une alternative intéressante au fonds euro.

Et de trois ! Après deux véhicules SCPI créés en mars 2019, Altixia Commerces et Altixia Cadence XII, Altixia REIM lance cet automne un premier OPCI très attendu : Altixia Valeur. La jeune société poursuit sa percée remarquée parmi les sociétés de gestion. Avec la volonté d’offrir une solution complémentaire aux SCPI déjà commercialisées, destinée à toucher une clientèle plus patrimoniale et confrontée à des problématiques différentes.

 

Création de valeur

Les OPCI (organisme de placement collectif en immobilier) constituent des produits d’épargne investis majoritairement dans des actifs immobiliers et, dans une moindre mesure, dans des actifs financiers. Ils bénéficient donc à la fois des avantages de l’immobilier et d’une excellente liquidité grâce à leur poche financière, ce qui les distingue clairement des SCPI. « Altixia Valeur fait le choix d’une plus forte exposition au marché immobilier que ses concurrents, portant l’allocation jusqu’à 65 %, contre 60 % généralement », souligne Sonia Fendler, présidente d’Altixia REIM. La poche financière est composée de 35 % maximum d’actifs financiers et de 5 % minimum de liquidités. Elle est confiée en délégation à Edmond de Rothschild AM, « un grand nom de la gestion d’actifs, réputé pour son approche patrimoniale associant recherche de rendement et objectif de protection de la performance dans les marchés baissiers », commente Luc Bricaud, directeur du Fund Management d’Altixia REIM. Côté immobilier, Altixia Valeur mise sur des actifs en création de valeur, d’où son nom. « Il ne s’agit pas d’actifs opportunistes, nous ne souhaitons pas prendre un risque trop fort, mais nous misons sur des actifs qui ont un vrai potentiel de valorisation », précise Sonia Fendler. Et c’est sur cette stratégie immobilière qu’Altixia Valeur compte marquer sa différence. 

 

Objectif : 4 à 5 % de valorisation annuelle

Outre le potentiel de valorisation des biens acquis, Altixia Valeur compte sur trois autres moteurs de performance : le rendement locatif, le potentiel de valorisation financière et l’effet de levier du crédit avec un recours à l’endettement de 40 % maximum pour la poche immobilière. La signature de baux longs devrait stabiliser les actifs immobiliers afin de constituer un socle de performance stable. Concernant la poche financière, Altixia Valeur prône une stratégie ouverte en sélectionnant les fonds les plus créateurs de valeur ajoutée parmi toutes les classes d’actifs et toutes les zones géographiques. « La poche financière table sur un objectif de performance globale de 3 à 4 % annualisée au-dessus de l’Eonia, tout en souhaitant limiter la volatilité entre 3 et 7 % », précise Luc Bricaud. « Au global, notre OPCI a un objectif de valorisation annuelle de 4 à 5 %, coupon compris, complète de son côté Sonia Fendler. Avec cette performance, sa liquidité et sa faible volatilité, Altixia Valeur constitue une alternative intéressante au fonds euros. » Autre attrait de l’OPCI, son ticket d’entrée de 100 € minimum qui en fait une solution très accessible. La sortie est possible à tout moment,   avec une valorisation tous les quinze jours :

« c’est unique ! », commente Sonia Fendler. La durée de détention recommandée est toutefois de huit années minimum. La souscription peut se faire en compte-titres ou en assurance-vie. Generali et Spirica ont déjà signé un partenariat SCPI, et de nombreux assureurs devraient suivre pour l’OPCI. Avantage supplémentaire de l’OPCI sur la SCPI, seuls les revenus et plus-values réellement distribués sont imposables et soumis à la Flat Tax ou à la fiscalité de l’assurance-vie le cas échéant.

 

 Un service « cousu main »

Quant aux frais, la commission de souscription s’élève ici à 3,5 % maximum acquise à l’OPCI et à 3,75 % maximum non acquise à l’OPCI. Altixia Valeur vise une collecte de 20 M€ la première année, 40 M€ la deuxième et 70 M€ la troisième. « Nous ciblons au moins 100 M€ pour que cet OPCI soit intéressant à gérer, mais nous voulons qu’il reste manœuvrable », confie Sonia Fendler. La jeune société mise sur une qualité de service irréprochable, primordiale sur ce marché très concurrentiel, avec notamment une souscription totalement dématérialisée. Et Altixia REIM a encore de nombreux projets en perspective : un club deal est en préparation, ainsi qu’un OPPCI. L’année 2020 s’annonce encore riche en actualités ! ❚ 

Articles sélectionnés pour vous

Dans la même rubrique