19
juin 2021

Accompagner les CGP dans la mutation de l'industrie

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE

Créé en 2016, le groupe Silex s’appuie sur un mix humain/technologie pour accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans la construction et le suivi de leurs portefeuilles. Le groupe dispose de sa propre société de gestion et d_une équipe dédiée à la conception de produits structurés.

Silex, tel est le nom de ce groupe qui ambitionne de devenir incontournable sur le marché de la gestion de patrimoine, et celui des CGP en particulier. Il s’est récemment fait remarquer par l’arrivée d’Antoine Boissay en provenance de Natixis (Agapan), en tant que directeur associé pour la distribution France.

Fondé en 2016 par Xavier Laborde (exExane) et Fabrice Rey (ex-Oddo), Silex ambitionne de moderniser durablement la gestion de patrimoine par le biais de l’innovation technologique. Pour cela, Créé en 2016, le groupe Silex s’appuie sur un mix humain/technologie pour accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans la construction et le suivi de leurs portefeuilles. Le groupe dispose de sa propre société de gestion et d’une équipe dédiée à la conception de produits structurés.

la société s’appuie sur la plate-forme digitale Spark, développée par Franck Génot, ancien du MIT.

Patrick Paillol, CEO du groupe en France, explique:« L’industrie de la gestion privée subit une triple mutation:densification de la réglementation, difficulté à générer de la performance et enfin une révolution technologique. Silex vise à aider nos partenaires à relever ces trois défis et notre réponse, c’est de combiner expertise humaine et technologie dans l’approche qu’on appelle quantamentale ».

Combiner fondamental et digital
Pilier central de l’organisation de Silex, la plateforme Spark permet de réaliser des analyses d’allocation multi-classes d’actifs (cotées):OPCVM, ETF, titres vifs, produits structurés. Ainsi, les fonds sont décomposés selon leur comportement pour obtenir une vision fine de l’ensemble des risques pris, des corrélations des actifs entre eux, et la sensibilité du portefeuille à d’éventuels risques cachés. Ensuite, l’outil propose une optimisation du portefeuille selon l’univers de fonds proposé par l’enveloppe (assurance-vie, comptetitres…). Spark peut également être un outil de filtrage et de sélection de titres selon les contraintes de chaque investisseur.

Gestion active et produits structurés
Ce service est gratuit pour le CGP et son client, Silex fait, en effet, le pari que ses recommandations apporteront de la valeur et que, naturellement, l’investisseur souscrira aux solutions offertes en interne.Le groupe dispose de sa propre société de gestion qui gère des fonds actions, crédit et obligations convertibles (350 millions d’euros d’encours). En particulier, les fonds Silex Risk Managed en actions européennes et en obligations convertibles sont en passe d’être référencés chez les assureurs. En outre, la société dispose d’une équipe dédiée à la conception et au suivi de produits structurés (1,3 milliard de produits émis en 2019). Celle-ci propose des idées d’investissements aux clients, réalise les appels d’offres et suit les investissements à l’aide de Spark. La société a même créé un indice environnemental tourné vers la protection des océans et la limitation des déchets plastiques, l’iStoxx Ocean Care 40.

Installée en France depuis fin 2018, la société compte s’affirmer rapidement sur le marché. « Notre organisation reposant sur le digital, nous pouvons accompagner les acteurs du conseil quelle que soit leur taille. Nos services sont à la carte et le CGP peut aller du service de conseil simple à la délégation complète de ses allocations », conclut Patrick Paillol.

Notre organisation reposant sur le digital, nous pouvons accompagner les acteurs du conseil, quelle que soit leur taille.

logo lbf