02
décembre 2021

Bonne résistance des commerces

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE

La consommation repart au bénéfice du marché immobilier des commerces, en particulier dans les zones de périphérie, selon une étude Knight Frank. Moins impactés que les centres-villes et les centres commerciaux par les mesures de restriction sanitaire, l’absence de touristes et le télétravail, de nouveaux retail parks y fleurissent malgré la loi Climat et Résilience. L’activité des centres commerciaux s’est nettement accélérée après la fin du troisième confinement. Ces derniers, tout comme les grandes rues commerçantes, profitent d’un ajustement des loyers et d’une reprise de l’expansion de certaines enseignes. Les défaillances d’entreprises sont d’ailleurs au plus bas et les rachats d’enseignes accentuent la concentration du marché des commerces aux mains d’un nombre de plus en plus réduit d’acteurs. Un contexte qui devrait contribuer à la rationalisation, aux dépens des emplacements les moins rentables.

Si le Web a prouvé tout son intérêt durant la crise, le point de vente physique reste un support privilégié de l’expérience client, pour les acteurs traditionnels comme pour les « digital natives ».

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf