18
août 2022

Une offre luxembourgeoise dotée d’un fonds en euros

Les produits
Outils
TAILLE DU TEXTE

Souples et modernes, les contrats d’assurancevie Generali Espace Lux Vie France, à versements libres à durée viagère ou déterminée, et le contrat de capitalisation Generali Espace Lux Capitalisation France, à versements libres à durée déterminée, sont accessibles dès 500 000 € aux résidents fiscaux français.

L’offre de Generali Luxembourg se distingue par une particularité : la présence d’un fonds général.net de frais de gestion, il a distribué, en 2021, un taux de 0,55 %, et il bénéficie d’une politique de participation aux bénéfices différenciée, assise sur un taux de base, bonifié en fonction du taux moyen mensuel d’unités de compte du contrat.

De nombreux fonds

Comme tous les contrats luxembourgeois, Generali Espace Lux Vie France, propose un large choix de fonds externes et internes dédiés, collectifs et de fonds d’assurances spécialisés.

Pas moins de huit cent soixante-sept supports externes sont référencés au sein du contrat (leur liste est disponible via le lien Internet generali-easypack.quantalys.com/Generali). A l’ouverture, le versement doit être d’au moins 500 000 € ou un montant identique en devises. Un minimum d’investissement est exigé par support : 10 000 € pour le fonds général, chaque fonds externe ou chaque fonds interne collectif. Ce minimum de versement passe à 250 000 € par fonds interne dédié ou par fonds d’assurance spécialisé. Les versements complémentaires sont d’un minimum de 20 000 €, avec un minimum de 10 000 € pour chaque support d’investissement.

Le festival des frais

Les frais sur les versements (initial et libre) sont de 4,50 % maximum. Les frais de gestion maximum vont de 0,90 % pour le fonds général à 1,50 % pour les fonds externes et 2 % pour les fonds internes. Les frais d’arbitrage sont de 0,50 % maximum des sommes arbitrées. Des frais spécifiques peuvent s’ajouter. Pour les FID et les FIC, les frais de gestion financière s’élèvent à 1,50 % maximum par an de la valeur totale des actifs composant le fonds; les frais liés aux transactions financières à 2,50 % maximum du montant des opérations; et les frais de garde à 1 % maximum par an de la valeur totale des actifs. Les fonds d’assurances spécialisés subissent des frais liés aux transactions financières de 2,50 % maximum, avec un minimum de 1 000 € par opération, ainsi que des frais de garde (1 % maximum par an).

Encore d’autres frais spécifiques aux fonds internes peuvent s’ajouter au changement de banque dépositaire (1 000 € maximum), au changement de gestionnaire financier (500 € maximum), au changement de politique de gestion (150 € maximum), à la clôture d’un fonds interne dédié ou d’un fonds d’assurance spécialisé, hors arbitrage (500 € maximum) et en cas d’investissement en Private Equity (250 € maximum par an par fonds interne).

Des garanties de prévoyance en cas de décès

Peuvent être souscrites par les assurés âgés de 85 ans au plus : -garantie vie entière : elle donne droit au versement d’un capital-décès complémentaire décroissant avec l’âge de l’assuré, par exemple, + 5 % jusqu’à 59 ans et un plafond de 2 millions d’euros, + 1 % au-delà de 60 ans avec un plafond de 750 000 €; -garantie vie étendue : l’assuré peut choisir d’étendre le capital-décès standard de + 1, 2, 3, 4 ou 5 % de la valeur du contrat (et obtenir ainsi le capital-décès complémentaire), jusqu’à un pourcentage maximum et une limite de couverture qui, selon l’âge, varie de 2 millions d’euros à 750 000 €. Dans cette garantie, le pourcentage supplémentaire de 5 % s’applique jusqu’à 75 ans; -garantie plancher : elle donne droit au versement d’un capital-décès au moins égal aux primes nettes de frais, quel que soit l’état des marchés financiers. La limite de couverture pour tous les âges est au maximum de 10 millions d’euros, sans excéder 30 % des primes nettes versées. Peut être souscrite par les assurés âgés de 75 ans au plus (uniquement lors de la souscription) la garantie cliquet simplifié : le dernier jour ouvrable de l’année civile, l’assureur stocke la valeur atteinte du contrat, et c’est la plus haute valeur atteinte qui est versée à l’assuré. Toutes ces garanties de prévoyance facultatives sont exclusives les unes des autres.

Pas d’avance, mais des rachats

Le contrat donne la possibilité de récupérer une partie ou la totalité de l’épargne par le biais de rachats, partiel ou total. Le montant de chaque rachat partiel doit être au minimum de 10 000 €, mais après le rachat partiel, le contrat ainsi que chaque support doivent conserver au moins 10 000 €, excepté le FID qui doit avoir un minimum de 250 000 €. L’assureur ne concède aucune avance.

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf

Sociétés citées