04
décembre 2020

La gestion multipoche arrive chez Intencial

Actualité
Outils
TAILLE DU TEXTE
> Article paru dans le magazine n°: 833

Rares sont les contrats d’assurance-vie et de capitalisation qui permettent une gestion multipoche qui permet de tirer parti des divers modes de gestion. Intencial Patrimoine dote ses contrats d’assurance-vie et de capitalisation de ce concept flexible et attrayant.

Au lieu de contraindre l’assuré à choisir entre une gestion libre ou une gestion pilotée ou sous mandat, la gestion multipoche permet de tirer parti des divers modes de gestion et de les cumuler si on le souhaite. Cette flexibilité renforce l’attrait des produits, car elle permet à l’épargnant de diversifier l’allocation de son contrat, de mieux l’adapter à ses besoins actuels ou futurs.

Cette nouvelle gestion sous mandat se déploiera prochainement sur les produits phares de la gamme Apicil Life et Apicil Epargne, notamment les contrats Intencial Liberalys Vie et Capi, Intencial Archipel, Archipel Capi, Intencial Gestion Privée 2 Vie et Capi.

⇒ L’atout d’une gestion combinée

Effectif dès cet été, le multipoche lancé par Intencial Patrimoine offre la possibilité de combiner un mode de gestion existant (gestion libre ou gestion déléguée) avec un nouveau mode de gestion sous mandat.

« Nous sommes à la recherche de sous-jacents qui permettent de sortir des fonds euros et d’aller plus facilement vers les unités de compte. Nous allons donc chercher des classes d’actifs, que ce soit en Private Equity ou en immobilier, qui sont disruptifs par rapport à ce qui existe aujourd’hui, mais nous allons aussi aider les conseillers à aller augmenter leur capacité financière en allant proposer du multipoche », explique Jonathan Benharrous, directeur des réseaux externes.

Le multipoche permet de mixer au sein d’un seul et unique contrat de la gestion libre et de la gestion déléguée à un asset manager. « Concrètement, lorsque nous avons étudié la gestion déléguée et, depuis 2012, Skandia, puis Apicil ont lancé deux offres de gestion pilotée, nous nous sommes heurtés à un problème, le CGP n’est pas prêt à déléguer 100 % d’un contrat à un asset manager. En effet, sa force et sa plus-value résident également dans le fait d’aller travailler sur l’allocation d’actifs. Notre solution est de dire si le conseiller est prêt à allouer une partie du contrat sur du structuré, de l’OPC, de l’immobilier ; par contre s’il souhaite déléguer l’autre partie à un asset manager, que ce soit sur des structurés, de l’ISR, des ETF, nous avons une offre qui pourra permettre de mixer ses différents profils au sein d’un seul et unique contrat. On couvre ainsi 100 % des possibilités et des besoins des conseillers », précise Jonathan Benharrous.

⇒ Seuls les frais spécifiques à chaque mandat sont prélevés

En cours de finalisation, cette gestion repose actuellement sur quatre sociétés de gestion (deux autres sont à l’étude) et quatre mandats sont validés : prudent, équilibré, dynamique et 100 % ETF. La différenciation entre mandats se fera au niveau de la volatilité et du max drawdown qui mesure la perte maximale [(plus haut atteint – plus bas atteint)/plus haut atteint]. Par exemple, achat d’un titre à 1 000 € qui atteint un maximum de 1 300 € et un plus bas de 900 € ; le max drawdown est le suivant : (1 300 –900)/1 300 = 30,77%.

Dans tous les mandats, les sociétés de gestion auront la capacité d’acheter des titres vifs. Les frais définitifs ne sont pas totalement arrêtés, mais il n’y aura pas de frais de surperformance. Bien entendu, le passage de la gestion libre à un mandat se fera sans frais (hormis les frais du mandat). Le changement de mandat ou l’abandon de mandat aura lieu sans frais.

Des antécédents chez la concurrence

Développé par Financière Magellan dès 1998, la Gestion Partagée® permet de déléguer sa gestion, par parts égales, à plusieurs sociétés de gestion à la fois, dans le cadre de trois orientations (modéré, équilibre ou dynamique). Chez Suravenir, le contrat Navig Options distribué par Crédit mutuel Arkéa donne à l’assuré le choix entre une gestion libre et une gestion sous mandat, qui peuvent être retenues indépendamment ou ensemble. En juin 2019, Altaprofits a enrichi ses contrats Altaprofits Vie et Capitalisation avec une approche multipoches (dite aussi par compartiment ou combinable) qui permet aux épargnants de cumuler les deux types de gestion.

Articles sélectionnés pour vous

logo lbf