Info en direct    29/09/2016

Les retraites à nouveau gelées au 1er octobre
Jeudi matin sur LCI, Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget, a...  lire la suite
Les députés rétablissent la durée de validité des chèques à un an
Contre l'avis du gouvernement, les députés, qui ont commencé mercredi l'examen...  lire la suite
PLF 2017 : les dispositifs Pinel, Censi-Bouvard et CITE sont prorogés
Conformément à une annonce faite par le Chef de l'Etat en avril, le projet de...  lire la suite
PLF 2017 : les montants de la redevance télé augmentés d'un euro en 2017
Compte tenu du mécanisme d'indexation sur l'évolution des prix, la contribution...  lire la suite
PLF 2017 : suppression annoncée de la réduction de droits de succession ou de donation pour charge de famille
La réduction de droits pour charge de famille appliquée lors du paiement des...  lire la suite
PLF 2017 : le gouvernement veut mettre fin aux stratégies d'optimisation du plafonnement de l'ISF
Un article du projet de loi de finances pour 2017 introduit une clause...  lire la suite
PLF 2017 : suppression du crédit d'impôt pour les primes d'assurance contre les loyers impayés
Le crédit d'impôt octroyé à raison des primes payées pour un contrat...  lire la suite
PLF 2017 : les nus-propriétaires d'immeubles ne pourront plus déduire de leur revenu global les dépenses de grosses réparations
Une disposition du projet de loi de finances pour 2017 aligne les règles...  lire la suite
 
Réussir la construction de sa maison
à l’usage de ceux qui vont construire ou faire construire une maison individuelle Les bons réflexes à avoir pour construire ou faire construire une maison individuelle....
Consulter

Actualités de Septembre 2016

: Risques identifiés
: Partenariat
: Pour les notaires
: Faire reconnaître le métier de CGP !
: Des dossiers dématérialisés
: Financer les FinTech
: Encore une belle collecte !
: En hausse de 4 %
: International
: Des contrats pour les mandataires
: Défense des intérêts des retraites complémentaires
: De l'importance de l'audit patrimonial
: Former les experts-comptables sur le patrimoine
: Retail Distribution Review (RDR) : le bilan trois ans après la réforme


Recherche dans les archives actualités "PROFESSION" :


Par texte :
Par date :


Risques identifiés

L'AMF a publié sa dixième cartographie des risques 2016 pour les marchés, l'épargne, la gestion collective et le financement de l'économie.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

En hausse de 4 %

L'Orias a publié son rapport annuel 2015 qui fait état d'une hausse de 4 % du nombre d'intermédiaires en assurance, banque ou finance, à 53 380 au 31 décembre dernier. Les inscriptions dans les différentes catégories atteignaient le nombre de 89 866 (+ 5 %).

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Partenariat

Dans le cadre des cinquièmes rencontres nationales du syndrome de Williams et Beuren (anomalie génétique qui affecte de façon plus ou moins importante les capacités intellectuelles et de motricité fine) qui se tenaient les 11 et 12 juin, Prudalis a signé une convention de partenariat avec l'association Williams Rhône-Alpes.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

International

Equance a signé un partenariat exclusif dans les domaines de l'assurance-santé inter- nationale et la gestion du patrimoine des expatriés avec MSH International, filiale du groupe Siaci Saint-Honoré. Equance va proposer une offre patrimoniale globale aux clients français expatriés de MSH qui devient le partenaire exclusif d'Equance sur l'assurance-santé inter- nationale.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Pour les notaires

Suite à la loi Macron et à la publication par l'Autorité de la concurrence de sa proposition de carte pour l'implantation progressive de nouveaux offices notariaux, le réseau Notairia a été créé pour accompagner les actuels et futurs notaires, notamment afin de se recentrer sur le droit patrimonial de la famille et les aider à faire face aux nouveaux défis de la profession.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Des contrats pour les mandataires

Pour sa campagne 2017, la tarification du contrat d'assurance en responsabilité civile professionnelle (RCP) négocié par Oria finance et patrimoine pour le compte de l'ANCDGP (également accessibles aux membres de l'Anacofi) reste stable. Par ailleurs, à partir de ce mois de septembre un contrat dédié aux mandataires des assurés est proposé sur les activités d'agent immobilier, mandataire d'intermédiaire en assurances, mandataire de CIF et mandataire d'IOBSP.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Faire reconnaître le métier de CGP !

En juillet dernier, Stéphane Fantuz, président de la CNCIF a rencontré Pervenche Bérès, députée européenne et membre de la commission des affaires économiques et monétaires, afin d'obtenir la reconnaissance du métier de CGP privé et professionnel au niveau européen, tout en insistant sur la nécessité d'harmoniser la réglementation du secteur de l'intermédiation. L'association va poursuivre cette démarche tant auprès des pouvoirs publics français qu'au niveau de la commission européenne.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Défense des intérêts des retraites complémentaires

Bernard Cohen-Hadad, membre du bureau et trésorier de l'Anacofi Assurance, a été nommé membre titulaire au sein du conseil d'administration de l'institution de retraite complémentaire des cadres Malakof-Médéric Retraite Agirc, constituee au sein du groupe Malakof-Médéric. Il représentera et défendra donc les positions de l'Anacofi, de la CGPME et de leurs adhérents.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Des dossiers dématérialisés

Lors de sa convention nationale d'été, CGP Entrepreneurs a annoncé le renforcement de son offre de service dans l'aide à la formalisation du devoir d'information et de conseil, avec la mise à disposition de la documentation d'avant-vente entièrement dématérialisée, ce en compagnie d'Harvest. Le document d'entrée en relation, la lettre de mission, le recueil d'information patrimoniale, le profil de risque et plus d'une dizaine de comptes rendus de proposition bénéficient ainsi, à partir de l'outil O2S, d'une fonctionnalité de conformité dématérialisée. Chaque cabinet peut générer chacun de ses documents et les faire signer électroniquement, à distance ou en face-à-face. Cette dématérialisation s'accompagne d'une traçabilité et d'un stockage sécurisé des documents chez un tiers hébergeur certifié. Chaque cabinet partenaire dispose de sa documentation personnalisée avec insertion de variables, rendant possible la réalisation d'emailings à partir de l'application O2S. Cette initiative vient compléter l'élaboration de documents réglementaires réalisée en compagnie de Fidroit.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

De l'importance de l'audit patrimonial

Dans un environnement complexe, il est difficile de maîtriser son patrimoine, surtout lorsqu'on se trouve dans des situations de changement, voire de bouleversement. L'évolution de nos sociétés, la mondialisation, nos propres exigences, notre envie de bouger, d'avancer vite, de repenser notre mode de vie ou, tout simplement, de franchir une étape sont autant d'éléments qui peuvent impacter, modifier, mettre en risque notre situation patrimoniale. L'audit patrimonial est le seul moyen de prendre conscience des risques et des enjeux de sa propre situation patrimoniale. Cet ouvrage démontre la diversité et la complexité du sujet. Il a vocation à contribuer à la compréhension de diverses situations et à expliquer certains pièges à éviter pour mieux maîtriser son patrimoine. Situations patrimoniales - Risques et enjeux, ouvrage collectif des équipes d'Olifan Group, aux éd. Economica, 176 pages. Un livre à retrouver dans la rubrique « Librairie du patrimoine », page 60, au prix de 34 € (frais de port inclus pour la France métropolitaine).

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Financer les FinTech

BlackFin Capital Partners a lancé un fonds de capital-risque de 120 millions d'euros ciblant le secteur FinTech européenne.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Former les experts-comptables sur le patrimoine

Lors de son congrès annuel en juin dernier à Marseille, le syndicat ECF (Experts-comptables et commissaires aux comptes de France - cf. Investissement Conseils n° 792, juin 2016, pages 64 et 65) a annoncé un partenariat avec l'Aurep et le CEP (Club expert patrimoine), pour la mise en place d'une formation dédiée aux experts-comptables pour le DU d'Expert en gestion de patrimoine.

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Encore une belle collecte !

Le groupe Primonial a indiqué avoir réalisé, lors du premier semestre, une collecte brute de 1 859 M€ (1 643 M€ nets), ce qui portait, au 30 juin dernier, ses encours gérés ou conseillés à 13,1 Md€. Pour la clientèle de particuliers, le groupe enregistre une collecte de 1 525 M€ en hausse de 40 %. Côté institutionnels, elle s'établit à 334 M€, contre 316 M€ en 2015). Cette hausse s'explique principalement par une collecte de 550 M€ en assurance-vie, notamment via la commercialisation soutenue du contrat Sérénipierre et le nouveau partenariat avec Oradéa Vie (avec notamment le contrat Target+ et le fonds eurodynamique Sécurité Target Euro). Le taux d'unité de compte global atteint 46 %, contre 38 % au premier semestre 2015. L'activité d'asset management de la multiboutique Primonial IM totalise une collecte de 188 M€, avec 110 M€ pour la partie retail (dont 52 M€ sur le fonds daté Alta Rocca Rendement 2022). Du côté de Primonial REIM, regroupant SCPI et SCI, la collecte atteint 763 M€, dont 425 M€ sur les SCPI (216 M€ pour Primovie). L'immobilier résidentiel enregistre une collecte de 30 M€, pour un budget annuel de 100 M€ environ. L'activité produits structurés représente une collecte de 58 M€ et les OPCI 256 M€. Par canal de distribution, la collecte retail se décompose ainsi : 190 M€ pour le réseau de consultants salariés Primonial gestion privée, 486 M€ via Primonial Partenaires, 396 M€ via Primonial Solutions, 90 M€ via L'Office by Primonial et 818 M€ via l'ensemble des sous-jacents commercialisés dans les contrats propriétaires ou via les plates-formes pour le compte de clients particuliers. 13,1 Md€ d'encours

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)

Retail Distribution Review (RDR) : le bilan trois ans après la réforme

Trois ans après la mise en place de la RDR au Royaume-Uni, James Rainbow, responsable grands comptes et institutions financières pour le Royaume-Uni de Schroders, a dressé un bilan sur son impact, dont voici quelques extraits : «Lors de sa mise en oeuvre, la RDR affichait des objectifs ambitieux : mettre fin aux biais des conseillers en matière de produits et de fournisseurs, améliorer les pratiques de conseil financier, notamment en relevant le niveau de qualification obligatoire des conseillers, aider les consommateurs à faire des choix éclairés, améliorer l'image du secteur des investissements auprès des particuliers.» En voici les conséquences : «Le nombre de conseillers financiers indépendants a baissé de 25 % et début 2016, le Royaume-Uni dénombrait 20 000 conseillers agréés dans 4 000 entreprises. Cette baisse s'explique par plusieurs facteurs : abandon de certains conseillers ne souhaitant pas s'ajuster aux nouvelles exigences de qualification, fusion d'entités, ou encore passage à un statut de conseil «restreint» non indépendant avec une offre de produits propriétaire. La marge des activités purement d'exécution a reculé, mais l'augmentation du nombre d'acteurs ne s'est que partiellement concrétisée. Les pressions sur les commissions et l'augmentation de la demande en gestion passive bon marché sont, elles, devenues réalité. Contrairement aux prévisions, les banques se sont largement retirées du marché du conseil. Certains assureurs et gestionnaires d'actifs se sont positionnés sur le B2C, mais pas forcément de la manière dont nous l'avions envisagé.» James Rainbow expose, par ailleurs, que «les clients les plus importants ne finançant plus les clients modestes, les conseillers financiers indépendants ont segmenté leur portefeuille de clientèle et cessé de travailler avec la deuxième catégorie. L'enquête réalisée par Schroders en octobre 2015 révèle que 52 % des conseillers ont segmenté leur clientèle par taille/revenu, tandis que 18 % envisagent de le faire et que 87 % offrent d'ores et déjà des niveaux de service différents en fonction de cette segmentation. Par ailleurs, 19 % des conseillers ont formellement annoncé à leurs clients les plus modestes qu'ils ne pourraient plus les prendre en charge. (...) Une autre conséquence est l'intensification de l'intégration verticale, c'est-à-dire la création d'entités qui regroupent gestion d'actifs, plate-forme de produits, tenue de compte et force de vente associée offrant un conseil non indépendant. Ce modèle économique réduit très nettement le niveau de commissions à engranger pour parvenir à l'équilibre financier. Si les commissions de plate-forme ont tendance à reculer, l'activité est soutenue par les commissions commerciales et de gestion. Cette évolution signifie également qu'une proportion croissante d'actifs pourrait être gérée en interne à l'avenir. Concernant les frais, l'objectif de transparence a été atteint : les clients doivent désormais valider séparément les frais de conseil financier, les frais de plate-forme et les frais liés aux fonds. Cependant, le montant total des commissions n'a pas reculé et c'est la ventilation qui a évolué : dans l'ensemble, les commissions de conseil ont augmenté, les commissions de plate-forme ont fortement baissé (10 à 30 %) et les commissions de gestion ont légèrement reculé (5 à 15 %). Selon les résultats de notre enquête d'octobre 2015, 35 % des conseillers facturent 50 pb, 35 % facturent 75 pb, 23 % facturent 100 pb et 7 % facturent plus de 100 pb. Enfin, la RDR s'est également traduite par un recours accru aux gestionnaires de portefeuilles discrétionnaires externes. En octobre 2015, 45 % des conseillers financiers indépendants externalisaient une partie de leurs actifs, tandis que 16 % en externalisaient plus de 50 %. En outre, 55 % des conseillers avaient revu à la hausse la proportion d'actifs externalisés. Les bénéficiaires sont notamment les multigérants, les gérants discrétionnaires et les spécialistes de l'intégration verticale. Cette tendance entraîne une plus forte concentration des flux dans les fonds.»

Retour en haut de page                                                Numéro 794 (septembre - 2016)