Info en direct    24/10/2014

Immobilier : les prix stagnent dans la majorité du territoire francilien
La FNAIM du Grand Paris publie le 29e Observatoire des prix du logement en...  lire la suite
Allègement des charges pour les gardes d'enfants
La déduction forfaitaire sur les cotisations est doublée pour la garde des...  lire la suite
Propositions pour une simplification du système de retraites
La loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de...  lire la suite
 
 
 
 
Le marché immobilier français
Ouvrage de référence depuis plus de vingt ans, Le Marché immobilier français synthétise toutes les connaissances, études et analyses de l’IEIF sur l’immobilier d’entreprise et sur ...
Consulter
 
 
 
 

Actualités de Octobre 2014

: Directive MiFID : l'AMF prend position
: Près de 1,5 Md? d'euros de CA
: Mise à jour
: BNP en hausse
: Telex
: Découvrir les nouveautés
: Au nom de la CGPME
: Trois nouveaux banquiers privés
: Sur la profession
: Extension de l'offre à la gestion de cabinet
: En charge des banques privées et family offices
: Pour les adhérents CGPC
: Certifié
: En légère croissance
: Recrutement
: Quatrième édition
: A vos agendas !
: Croissance externe
: Recrutement et intégration
: La profession reprend des couleurs


Recherche dans les archives actualités "PROFESSION" :


Par texte :
Par date :




Directive MiFID : l'AMF prend position

Le 15 septembre dernier, l'AMF a fait le point sur l'avancée des travaux relatifs à la directive MiFID (cf. www.amf-france.org, rubrique Dossiers thématiques). En voici les principaux passages relatifs aux investisseurs et aux CGPI : «Après plus de deux ans et demi de négociation, la directive révisée et le règlement Marché d'instruments financiers ont été publiés au Journal officiel de l'Union européenne le 12 juin dernier. Leur entrée en application est prévue le 3 janvier 2017. Ces deux textes constituent une avancée majeure en matière de transparence et de structure des marchés puisque le champ des instruments concernés est élargi de manière considérable par rapport à celui de MiFID 1. Ces textes présentent aussi des évolutions importantes dans le domaine de la protection des investisseurs, guidées principalement par la recherche d'une meilleure information et la prévention des conflits d'intérêts. (...) La révision de la directive MiFID prévoit d'améliorer la protection des investisseurs, notamment en renforçant les règles de prévention des conflits d'intérêts. Les conseillers indépendants et gestionnaires de portefeuilles n'auront plus le droit de recevoir des rémunérations de la part d'autres personnes que leurs clients («inducements»). Le conseil fourni ne pourra se présenter comme «indépendant» que si le conseiller, d'une part, ne perçoit pas de rétrocessions sur la vente des produits conseillés et, d'autre part, propose une palette suffisamment diversifiée de produits aux clients. Lorsque des rétrocessions sont autorisées (en dehors donc du conseil indépendant et de la gestion de portefeuille), il est précisé qu'ils doivent contribuer à l'amélioration du service offert au client et ne pas porter atteinte aux obligations de la société d'agir au mieux pour les intérêts de son client. L'AMF est très attentive à la notion d'amélioration du service au client, qui sera précisée dans les textes d'application, une définition abusivement étroite de celle-ci pouvant résulter en une interdiction de fait des rétrocessions. Une telle interdiction réduirait la possibilité pour les clients les moins aisés de bénéficier de conseil d'investissement, ce qui serait contraire à la volonté du régulateur d'améliorer la protection des épargnants. Le texte laisse la possibilité aux Etats membres, «dans des cas exceptionnels», de prendre des mesures plus restrictives quant à la possibilité pour les entreprises de percevoir des rétrocessions. La volonté de limiter les conflits d'intérêts se traduit aussi par le renforcement dans la directive des règles et de la surveillance applicables aux politiques de rémunération du personnel des prestataires de services d'investissement, que devront développer les textes d'application. (...) Les autres mesures visant à améliorer la protection des investisseurs concernent l'élargissement de la définition des produits complexes (c'est-à-dire les produits qui peuvent être vendus en exécution simple), les obligations d'information des clients, notamment en ce qui concerne les coûts, et le contrôle des produits, à travers des mesures dites de «product governance» qui devront être mises en place par les entreprises élaborant et/ou commercialisant des produits et services financiers, et de «product intervention», permettant aux autorités d'intervenir en cas de menace sur le marché ou pour les épargnants.»
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




En charge des banques privées et family offices

Swiss Life a étoffé sa direction assureur gestion privée (AGP) avec l'arrivée de Claire Fremin, comme responsable développement banques privées au sein de l'équipe banques privées & family office, sous la responsabilité d'Emmanuel Saint-Pierre. Claire Fremin a commencé sa carrière chez Schroders France, en 2008, en tant que commerciale distribution externe auprès de CGPI et des banques privées. Puis, elle occupe le poste de responsable de partenariats CGPI chez Fival en 2009, puis responsable des partenariats banques privées, plates-formes et sociétés de gestion au sein de la direction épargne & clientèle patrimoniale d'AG2R La Mondiale en 2010. Elle est diplômée de l'IPAG et titulaire d'un master 2 Banque, finance et assurance, spécialité ingénierie financière et commerciale (Paris X). Dirigée par Christophe de Vaublanc, la direction AGP réunit désormais 22 collaborateurs.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Près de 1,5 Md? d'euros de CA

En septembre dernier, l'Anacofi a rendu son rapport public relatif à ses actions et ses membres pour l'année 2013. L'association estime notamment que le chiffre d'affaires total de l'ensemble de ses adhérents avoisine le milliard et demi d'euros (5 milliards avec les associations confédérées).
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Pour les adhérents CGPC

CGPC organise sa seizième convention annuelle le 16 octobre prochain au centre de congrès Marriott Rive Gauche, à Paris. Son thème : «Assurance-vie et évolution sociétale».
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Mise à jour

L'Aurep organise ses formations d'actualisation des connaissances du 25 au 28 novembre prochains, à Clermont-Ferrand pour ses cycles Gestion de Patrimoine et IPCE (ingénierie patrimoniale du chef d'entreprise).
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Certifié

Le Pré Carré, société de portage salarial dédiée aux professionnels du conseil en gestion de patrimoine, est désormais certifiée ISO 9001 avant même la fin de son premier exercice.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




BNP en hausse

Lors du premier semestre 2014, le groupe UFF a enregistré une hausse de 26 % de son PNB.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




En légère croissance

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d'affaires d'Harvest a progressé de 2,3 %, à 10,36 M?.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Telex

Selon un sondage réalisé en septembre par Oddo AM lors de sa convention auprès de 150 CGPI, 72 % jugent les actions comme la classe d'actifs à privilégier, d'ici la fin de l'année.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Recrutement

Finaveo & Associés procède actuellement au recrutement de trois commerciaux.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Découvrir les nouveautés

Harvest organise son prochain Club BIG le 14 octobre prochain aux Espaces Cap 15, à Paris.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Quatrième édition

Les prochaines journées de l'ingénierie patrimoniales se dérouleront les 2 et 3 février prochains. Cette quatrième édition se déroulera à Paris, à la Maison de la chimie.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Au nom de la CGPME

David Charlet, président et de l'Anacofi et par ailleurs Chairman de la Fecif, a été reçu le 26 août par le président de l'ESMA, Steven Maijor. Dans ce cadre, l'Anacofi a obtenu que la CGPME (dont l'Anacofi tient lieu de syndicat de branche) prenne officiellement position.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




A vos agendas !

La prochaine édition de l'Université CGPI organisée par Nortia se déroulera les jeudi 15 et vendredi 16 janvier prochains, au Pullman Paris Tour Eiffel.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Trois nouveaux banquiers privés

SwissLife Banque Privée continue son développement avec l'arrivée de trois nouveaux banquiers privés, ce qui porte leur nombre à 18.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Croissance externe

Le groupe Apicil a signé avec Old Mutual un protocole d'accord - sous réserve de l'autorisation des autorités de tutelle - portant sur l'acquisition des activités de Skandia en France et au Luxembourg (compagnie d'assurance-vie Skandia Life et société d'investissement Skandia Invest). Skandia Life et Invest, basées à Paris et au Luxembourg, comptent 67 collaborateurs pour 2,3 milliards d'euros d'encours gérés. Le groupe Apicil poursuit donc sa stratégie de croissance externe après les acquisitions en 2011 auprès d'Allianz de la compagnie Coparc et d'Intervie auprès d'Humanis en 2013. Cela va lui permettre de dépasser les 5 milliards d'euros d'encours gérés en épargne.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Sur la profession

Lors de la conférence de clôture sur le métier de CGPI de la convention Actualis, Jean Aulagnier de l'Aurep, Benoîst Lombard, président de la Chambre des indépendants du patrimoine, David Charlet, président de l'Anacofi et de la Fecif, et Henry Masdevall, président d'Actualis Associés, ont pu délivrer leurs points de vue sur les évolutions de la profession et sur les évolutions réglementaires, notamment. Jean Aulagnier a invité les indépendants à «développer la facturation d'honoraires» jugeant cette pratique «totalement légitime». Henry Masdevall a estimé que le passage total aux honoraires était «perdu d'avance». Les intervenants sont revenus sur la possibilité de créer un statut de CGPI, un sujet qui n'est pas d'actualité, au contraire des débats relatifs à la transparence et aux conflits d'intérêts. Enfin, Henry Masdevall a invité les associations professionnelles à communiquer davantage sur la profession, regrettant le nombre trop peu important de créations de cabinets, tout en rappelant que la profession est promise à un bel avenir, même si les cabinets isolés risquent de souffrir des évolutions à venir.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Recrutement et intégration

Quelques mois après son lancement, Olifan Group (cf. Investissement Conseils n° 771, de juillet-août 2014, page 61) s'est renforcé avec le recrutement de deux nouveaux ingénieurs patrimoniaux, la création d'une direction juridique via le recrutement d'Aurélie Bourgogne, la création d'une direction des investissements via l'arrivée de Nicolas Boutry. Deux nouveaux partners ont été intégrés, Alexandra Roiret et Nicolas James via l'acquisition du cabinet Roiret & James basé à Bordeaux.
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




Extension de l'offre à la gestion de cabinet

Upsideo lance une offre d'agrégation de comptes et de CRM. Ces nouveaux modules viennent s'ajouter à son offre visant à accompagner les professionnels du conseil dans leurs démarches réglementaires (cf. Investissement Conseils n° 764, décembre 2013, page 50).
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)




La profession reprend des couleurs

Comme chaque année, peu de temps avant Patrimonia, Cardif a publié les résultats de son Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients, réalisé en partenariat avec TNS Sofres. En voici les principaux enseignements : - sur les 10 % des Français disposant d'un patrimoine financier supérieur à 75 000 euros, 5 % sont clients de CGPI et 57 % des 95 % non-clients ne connaissent pas cette profession ; - les clients des CGPI ont un profil plus dynamique vis-à-vis de leurs placements, lesquels sont davantage diversifiés et pointus ; - ils ont une bonne image de leur conseiller (90 % d'entre eux), tandis que pour les non-clients le sentiment reste mitigé (seulement 63 % ont une image plutôt bonne des indépendants) ; - 62 % des clients des CGPI ont déclaré un fort intérêt pour l'euro-croissance ; - le conseil en fiscalité reste une des principales demandes des clients des CGPI, tant sur les plans des placements que sur les perspectives et son impact ; - les CGPI estiment à 81 % que leur profession se porte bien ; - la collecte moyenne brute repart à la hausse à 3 millions d'euros en moyenne, avec une médiane à 1,1 million d'euros ; - la réglementation reste le principal défi à relever (cité dans 97 % des cas), loin devant trouver de nouveaux clients (64 %), faire accepter la facturation d'honoraires (61 %) ou encore gérer les problèmes de back-office avec les fournisseurs (60 %).
MAJ le 01/10/2014

Retour en haut de page                                                Numero 773 (octobre - 2014)