Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /srv/www/htdocs/iconseils/pub/outils/actualites/xml.php:79) in /srv/www/htdocs/iconseils/pub/boomerang.php on line 92
L'actualité sur les professions
Info en direct    22/08/2014

Le livret A ne fait plus recette
Pour le troisième mois d'affilée, les versements des épargnants sur le livret A...  lire la suite
Près de 4 millions de ménages ont recours aux services à la personne
En 2011, 3,8 millions de ménages ont déclaré à l'administration fiscale avoir...  lire la suite
Strasbourg, championne du pouvoir d'achat immobilier
Le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com vient de publier son palmarès...  lire la suite
 
 
 
 
Guide de la défiscalisation 2014 (24e édition)
Nouvelle formule, nouveau look pour cette 24e édition du Guide de la défiscalisation 2014 ! Avec des illustrations pratiques qui permettent de voir les avantages de chaque disposit...
Consulter
 
 
 
 

Actualités de Septembre 2014

: Quelles conséquences pour MIF II ?
: Vin et patrimoine
: Une ristourne
: TELEX TELEX TELEX TELEX
: Accord finalisé
: Convergence
: En relation avec les CGPI
: Prévenir un contrôle
: Croissance externe
: Une page se tourne à l'Acogepi
: Ça bouge à l'Anacofi
: Doubler de taille en quatre ans
: Un MBA en gestion de patrimoine
: Mondial
: Pour les assureurs
: Encore un succès
: Belle dynamique
: Nouveau président
: Recommandation
: En développement
: Réélu
: Investir dans l'art
: Bon anniversaire
: Un plaidoyer pour le maintien des rétros


Recherche dans les archives actualités "PROFESSION" :


Par texte :
Par date :




Quelles conséquences pour MIF II ?

Audisoft Oxéa organise le 30 septembre, à Paris, un petit-déjeuner débat sur les principaux impacts de la directive MIF II.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Un MBA en gestion de patrimoine

Le groupe Sup de Co La Rochelle a lancé un MBA spécialisé Banque-assurances gestion de patrimoine & immobilier.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Vin et patrimoine

Cavissima a nommé Jean-Jérôme Carre au poste de directeur du développement commercial auprès des CGPI.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Mondial

Equance a renforcé sa présence dans le monde. Trois consultants ont été nommés en Chine, au Cambodge et en Australie.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Une ristourne

Pour 2013, CGPA, une société d'assurance spécialisée dans l'assurance RCP des intermédiaires d'assurances, a consenti une ristourne de 12 %.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Pour les assureurs

En octobre, l'Ifpass lance la première promotion d'un Bachelor en assurance et gestion de patrimoine.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




TELEX TELEX TELEX TELEX

Le groupe Apicil a fait évoluer son site Internet (www.apicil.com) avec un nouvel espace client pour ses assurés et partenaires.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Encore un succès

FIDROIT a réuni plus de quatre cents participants pour son colloque annuel, en juin dernier. Olivier Rozenfeld y a annoncé la signature d'un accord stratégique avec Quantalys. En outre, Fidroit organise ses conventions régionales en octobre. Il s'agira de revenir sur le projet de loi de finances pour 2015.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Accord finalisé

CREDIT mutuel Arkéa a souscrit aux obligations convertibles émises par le groupe Primonial permettant le financement du rachat des titres. Avec cette opération, il détient 45 % du capital de Primonial. Les deux entités comptent renforcer leurs synergies commerciales, déjà en place via Suravenir, tout en soutenant le plan de croissance de Primonial. Un tiers investisseur doit venir compléter le tour de table, d'ici la fin de l'année. Il s'agira d'un fonds d'investissement de taille significative ou d'un partenaire industriel du secteur. Enfin, Primonial indique avoir enregistré une collecte de 1,2 Md? au premier semestre (dont 844M? auprès des particuliers). Notons que la distribution auprès des CGPI est en hausse de près de 20 % et que celle de Patrimmofi enregistre une hausse de 48 %.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Belle dynamique

O RGANISANT pour leur clientèle patrimoniale l'ensemble des expertises du groupe, la direction Assureur gestion privée de SwissLife (AGP) a connu, en 2013, une hausse de 15,1 % du nombre de ses clients patrimoniaux. Autres chiffres, cette clientèle est multi-équipée à 69 %, elle est issue pour 50 % des réseaux propriétaires et à 50 % des réseaux externes. « 2014 a bien débuté puisque nous enregistrons une hausse de 17 % auprès de nos distributeurs premium (c'est-à-dire ayant réalisé une collecte d'au moins 1M? ou disposant de stocks supérieurs à 5M?) sur le premier semestre 2014, indique Christophe de Vaublanc, directeur général de SwissLife AGP. En cette fin d'année, nous allons encore développer nos actions vers la prévoyance et la retraite. »
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Convergence

LA dynamique est également positive chez Axa Théma : avec un rythme de collecte légèrement supérieur à l'an passé (700M? envisagés, contre 680 M? l'an passé) et une augmentation du taux d'UC sur les flux (40 %). D'ici décembre, la plate-forme met l'accent sur la formation de ses partenaires, mais aussi sur son offre bancaire et la prévoyance. Olivier Samain observe « une convergence des demandes, besoins et offres entre celle des CGPI et celles des banques privées. L'exemple le plus marquant est celui des mandats utilisés au sein de nos contrats. Cela offre un certain nombre d'avantages aux CGPI sur les plans réglementaire, administratif et commercial. »
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Nouveau président

VINCENT Courroyer est nommé président de FIP Patrimoine. Passé par W Finance, Dresdner Gestion privée, Allianz et Lombard Odier, il souhaite accompagner la mutation des franchisés et attirer de nouveaux talents dans un marché qui se consolide. « Notre vocation est de grandir et non pas de grossir à tout prix, explique-t-il. Pour cela, nous devons réfléchir à notre proposition de valeur afin que nos franchisés consacrent le plus de temps possible à leurs tâches commerciales et de conseil. »
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




En relation avec les CGPI

JERME Mesnil, en provenance de Nami-AEW Europe où il était responsable du développement depuis 2011, vient d'intégrer la plate-forme Vie Plus, filiale de Suravenir, en tant que directeur régional. Il prend donc la direction des responsables commerciaux de Lyon, Strasbourg et Grenoble. Diplômé de l'Essec en management général, il a débuté sa carrière au sein du groupe BNP Paribas, avant de rejoindre Swiss Life où il a occupé différents postes en assurances collectives grands comptes, puis à l'animation de réseaux de CGPI. Du côté de CBT Gestion (250 M? d'encours), Cédric Grabowski a pris le poste de responsable du développement commercial de la distribution auprès des CGPI. Agé de 38 ans, il a été responsable commercial chez Ofi asset management de 2008 à 2011. Puis, après avoir obtenu un master II de Gestion de patrimoine à l'IMPI, il a durant trois années exercé la profession de CIF au sein du groupe Financière du Capitole pour son bureau de Paris.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Recommandation

L'ACPR et l'AMF ont émis une position-recommandation relative aux conventions concernant la distribution d'instruments financiers entre les producteurs et les distributeurs (PSI-CIF). Celle-ci est relative au contrôle par le producteur de la conformité des documents publicitaires émis par le distributeur et à la mise à disposition par le producteur de toutes les informations nécessaires à la bonne commercialisation des produits. Ces dispositions sont applicables dès le 1er janvier 2015.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Prévenir un contrôle

A Patrimonia, le jeudi 25 septembre, la CNCIF organise un atelier intitulé « Contrôle AMF-ACPR, comment y faire face », animé par maître Emilie Mazzei, avocate.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




En développement

Olifan Partner devrait intégrer un nouveau cabinet prochainement. La société réfléchit également à l'arrivée de deux nouveaux associés et au rachat de deux cabinets.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Croissance externe

Rothschild & Cie Gestion a acquis l'activité de gestion privée en France de Somangest, soit environ 200 M? d'actifs.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Réélu

Philippe Gaucher a été confirmé au poste de président du groupement Cercle France Patrimoine.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Une page se tourne à l'Acogepi

SUITE à de nombreuses années à la tête de l'Acogepi, groupement de CGPI, Jean-Claude Collomba a souhaité quitter cette fonction. Hugues Deyrieux, cogérant du cabinet Objectif Conseils basé à Neuilly-sur-Seine, a été élu président de l'association.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Investir dans l'art

ACOMPTER du mois de septembre, le cabinet l'Institut du patrimoine propose aux CGPI les services de sa filiale dédiée à l'investissement dans les oeuvres d'art. Cette structure dénommée IP Art est dirigée par Arnaud Dubois, diplômé en Histoire de l'art, marché de l'art et en gestion de patrimoine. « L'investissement dans les oeuvres d'art doit être regardé comme une classe d'actifs à part entière et selon une approche globale du patrimoine, expose-t-il. Pour le client, il peut s'agir, à la fois, d'un placement purement financier ou bien conjuguant placement et passion. Sur le plan financier, les oeuvres d'art ont la particularité d'être décorrellées des autres classes d'actifs et de bénéficier d'une fiscalité très avantageuse, aussi bien pour les personnes physiques que morales. Pour le CGPI, proposer ce service apporte une plus-value et valorise son cabinet. »
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Ça bouge à l'Anacofi

DAVID Charlet, président de l'Anacofi et de la Fecif, a été nommé membre du Comité consultatif du secteur financier par un arrêté du ministère des Finances et des Comptes publics du 18 juin dernier. Par ailleurs, l'Anacofi a été inscrite parmi les 25 membres de la commission d'experts de la Commission européenne, constituée en vue de l'aider à définir sa politique et les textes en matière de crowdfunding. Dans ce cadre, elle est représentée par Marianne Iizuka.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Bon anniversaire

FACTORIELLES a fêté son 20e anniversaire et compte désormais plus d'un millier de clients et de licences commercialisées. Parmi les nouveautés lancées à la rentrée, la société va mettre en place une application mobile gratuite donnant accès aux chiffres-clés de la protection sociale, à la question du mois traitée par l'équipe juridique, à un quiz retraite et prévoyance, ainsi qu'à la présentation de la gamme de produits disponibles et à l'agenda de Factorielles. Le logiciel Statut social du dirigeant va également évoluer. Outre la détermination du meilleur statut juridique et fiscal du chef d'entreprise, l'outil permettra de mettre en évidence les vides de garanties propres à chaque statut.
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Doubler de taille en quatre ans

CYRUS a annoncé avoir enregistré une forte progression de sa collecte l'an passé : +30 % à 385M?, ce qui porte ses actifs financiers sous gestion à plus de 2Md?. Son résultat d'exploitation ressort à 5,7 M? (+40 %). D'ici 2018, Cyrus compte doubler de taille au travers de trois piliers : le renforcement de son activité de gestion privée via une trentaine de recrutements et la poursuite de son maillage territoriale (14 implantations actuellement), la poursuite de la verticalisation de son activité via ses filiales immobilières et de gestion d'actifs, et des opérations de croissance externe auprès de cabinets indépendants et des implantations à l'international (Suisse, Luxembourg, Royaume-Uni...).
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)




Un plaidoyer pour le maintien des rétros

L'AFG, l'Afic, l'Aspim, la Faider, l'Anacofi, la Chambre des indépendants du patrimoine, la CNCIF et la Compagnie des CGPI ont, dans un communiqué commun datant du 11 juillet dernier, indiqué être « extrêmement préoccupés par les conditions de mise en oeuvre de la directive européenne sur les marchés financiers, dite MIF II, adoptée le 15 mai dernier par le Parlement européen. Les mesures d'application de ce texte, proposées à la Commission européenne par l'ESMA, l'Autorité européenne des marchés financiers, font en effet courir une menace aux épargnants : celle de ne plus pouvoir, librement, investir dans les produits financiers de leur choix. [...] L'organisation actuelle qui donne satisfaction aux investisseurs, dans le strict respect des obligations imposées par les autorités de contrôle, ne doit pas être bouleversée au prix de nos entreprises et de notre épargne. »
MAJ le 01/09/2014

Retour en haut de page                                                Numero 772 (septembre - 2014)