Info en direct    25/04/2018

Immobilier ancien 1 : les prix continuent de progresser
"Après plusieurs mois d'allègement des tensions sur les prix des logements...  lire la suite
Immobilier ancien 2 : des prix toujours en hausse, selon les notaires
A fin février, le nombre de transactions immobilières réalisées sur un an...  lire la suite
Ouvertures de comptes-titres : des progrès insuffisants dans la découverte du client
Lors d'une nouvelle campagne de visites "mystère" menée fin 2017...  lire la suite
Le moral des ménages quasi-stable en avril
La confiance des ménages dans la situation économique est quasi-stable en...  lire la suite
 
 

 
L’Annuaire de la gestion de patrimoine 2018
LE REPERTOIRE DES CGP Près de 3 000 contacts référencés, classés par département (métropole et outre-mer). Chaque cabinet est présenté sous la forme d’une fiche regroupant des in...
Consulter
 
 

Les souscriptions au capital des PME



Cette réduction d’impôt est prorogée jusqu’au 31 décembre 2017.

En 2016, les contribuables qui ont souscrit au capital initial ou à l’augmentation de capital de sociétés non cotées soumises à l’impôt sur les sociétés bénéficient d’une réduction d’impôt égale à 18 % des sommes versées en 2016.
Ces versements sont retenus dans la limite maximale de 50 000 € pour les célibataires et de 100 000 € pour les couples mariés ou pacsés.
Attention, cet avantage fiscal est subordonné à l’engagement de conservation jusqu’au 31 décembre de la cinquième année suivant celle de la souscription des parts. Ce délai de cinq ans n’est cependant pas requis si la cession est motivée par un décès, une invalidité ou un licenciement. Si les souscriptions dépassent les limites, l’excédent peut être reporté sur les quatre années suivantes.
 


MAJ le 20/04/2017