Info en direct    20/09/2017

Moins d'un quart des auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 étaient encore actifs cinq après
23 % des auto-entrepreneurs déclarés au premier semestre 2010 étaient encore...  lire la suite
Les retraites gelées à nouveau en 2018 ?
Les pensions de retraite du régime général doivent normalement être...  lire la suite
ICC, ILC et ILAT au deuxième trimestre 2017
Au deuxième trimestre 2017, l'indice du co ût de la construction s'établit à...  lire la suite
 
 

 
Profession CGP - HORS SÉRIE 2017/2018
Le hors-série de Profession CGP consacré au métier de conseil en gestion de patrimoine se révèle un guide complet pour tout savoir sur le métier de conseil en gestion de patrimoine...
Consulter
 
 

Articles de Septembre

Réduire l’exposition actions d’un PEA
Pour faire face aux fluctuations des marchés actions, des solutions flexibles, moins volatiles, voire de performance absolue, peuvent être conseillées aux épargnants. Présentation d’une ..Lire l’article

Les sociétés de gestion entrepreneuriales
Créées par des professionnels expérimentés, les sociétés de gestion entrepreneuriales constituent une part importante de l’industrie de l’asset management en France. Elles ..Lire l’article

Audits de portefeuilles
Selon les études du Portfolio Consulting and Research Group de Natixis Global Asset Management, les portefeuilles des indépendants du patrimoine ont été réorientés, entre juin 2015 et ..Lire l’article

Les thématiques porteuses de croissance
A réserver aux investisseurs dits dynamiques, les fonds thématiques et sectoriels s’appuient sur des tendances structurelles de long terme. Parfois très spécialisées, ces stratégies ..Lire l’article

OPCI grand public : un marché en plein essor
Avec plus de 4 milliards d’euros de collecte, le marché des OPCI effectue une belle percée dans l’univers des produits d’investissement. Encore prudents à leur égard, les conseils en ..Lire l’article



Recherche dans les archives actualités "BOURSE" :


Par texte :
Par date :

Actualités de Septembre



Trois sociétés fusionnent

Amaïka AM, Cedrus AM et 360Hixance AM ont décidé d'unir leurs forces pour devenir Sanso Investment Solutions. David Kalfon, président de la société, précise qu'«il s'agit d'un regroupement de compétences et non pas d'une opération visant à répondre à des problématiques de taille critique ou de pression réglementaire. Ma rencontre avec Benoît Magnier, le fondateur de Cedrus AM, est à l'origine de ce rapprochement. Nous sommes rapidement arrivés à l'idée que cette fusion serait une opportunité pour chacune de nos gestions : leurs compétences et expériences fortes en matière d'ISR nous permettront de prendre ce virage déterminant de manière crédible. De leur côté, nous leur apportons notre savoir-faire en matière de gestion de titres vifs, puisque leurs fonds sont gérés en multigestion, mais aussi dans le domaine des services dédiés. Sur le plan du développement, nos clientèles sont complémentaires : Cedrus s'adresse principalement aux institutionnels, tandis que nous sommes orientés sur la clientèle des CGPI. 360 Hixance AM a ensuite rejoint le projet, à l'initiative d'OTCex (actionnaire de Cedrus et 360 Hixance). Cela nous permet de renforcer l'offre de gestion sous mandat, significative chez 360 Hixance, mais aussi d'assurer un meilleur maillage territorial auprès des CGPI, puisqu'Hixance est très implanté en région, tandis qu'Amaïka dispose d'une clientèle parisienne». Trois services vont être proposés : la gestion sous mandat, les solutions dédiées et une gamme d'OPCVM, qui va être rationalisée autour de sept fonds qui intègrent ou inté-greront la gestion ESG de Cedrus. Deux fonds obligataires seront proposés : Amaïka Taux Réels Européens et Hixance Oblig 1-3 (Sanso Short Duration). Sur la partie des fonds diversifiés, nous trouvons Hixance Patrimoine (Sanso Patrimoine) et un fonds plus offensif Sanso Opportunité (ex-Amaïka 60). Enfin, la gamme diversifiée dynamique/actions comprend trois solutions : Altiflex, Maxima et Sanso Megatrand (ex-Cedrus Megatrend). S'agissant des encours, ils atteignent presque 650 M € (environ 230 M € pour Amaï-ka, 240 M € pour Cedrus et enfin 180 M € pour 360 Hixance). L'objectif affirmé est d'atteindre le milliard d'encours d'ici trois ans.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Ça bouge chez les asset managers

Afin de renforcer ses capacités de recherche ESG, la société de gestion indépendante Comgest a recruté un troisième analyste ESG : Eric Voravong qui couvrira les sociétés asiatiques (hors Japon) et collaborera étroitement avec les analystes et les gérants de la société. Eric Voravong dispose de vingt-sept années d'expérience. Il a travaillé à Paris, Londres et Los Angeles, à des postes seniors pour BNP Paribas et ADI Alternative Investments. Fondateur d'un cabinet de conseil en investissement indépendant, il a collaboré avec Comgest pendant plus de huit ans sur des projets stratégiques, tels que la formalisation de l'intégration ESG depuis 2010. Amiral Gestion a recruté Audrey Bacrot et d'Otilia Bologan au sein de l'équipe de gestion pour renforcer son pôle d'analyse. Audrey Bacrot est diplômée d'un master en Finance et gestion de l'Ecole de management Léonard de Vinci et d'un mastère spécialisé en analyse financière internationale de Neoma BS (Reims) ; elle a obtenu la certification CIIA. Elle a commencé sa carrière en analyse financière sell-side chez Natixis Securities en 2007, puis chez SG Securities, un an plus tard. En 2009, elle rejoint CM-CIC, comme analyste dans le département de fusions-acquisitions, puis CM-CIC AM en 2010 au poste d'analyste-gérante sur les small & mid-caps. En 2011, elle intègre Stanwahr, en qualité d'analyste-gérante, où elle cogérait le fonds Indépendance & Expansion. De son côté, Otilia Bologan, diplômée d'un MSc en management spécialisé en finance de l'Essec et d'un bachelor de l'université Bocconi (Italie), dispose de la certification CFA. Elle a débuté sa carrière au sein de l'équipe d'économistes de BNP Paribas en 2011 pendant deux ans, avant de suivre un stage d'analyse financière chez Amiral Gestion. En 2014, elle rejoint Goldman Sachs en tant qu'analyste sell-side sur le secteur des médias.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Un plan très ambitieux

Présidé par Arnaud de Langautier, Amplegest a an-noncé la mise en place de son plan stratégique 2020. La société, qui fête cette année son dixième anniversaire, avait, par ailleurs, dépassé les objectifs de son plan stratégique 2018 grâce à des opérations de croissance externe. Pour son activité de gestion de patrimoine, elle va continuer de s'appuyer sur son équipe d'ingénierie patrimoniale composée de deux personnes. Pour l'activité de family office, elle se renforce à l'international et tout d'abord en Belgique. Enfin, pour la gestion d'actifs, Amplegest programme une commercialisation plus active de son offre. De manière chiffrée, la société ambitionne de porter ses encours à 1 Md € en gestion privée, ainsi qu'en gestion d'actifs, et à 1 Md € sous supervision pour ses activités de family office, à horizon 2020. Au 30 juin, Amplegest gérait 950 M € pour le compte de ses clients, et son activité de Family Office supervisait près de 650 M €. Notons également que la société développe ses activités philanthropiques. Elle donnera 1 500 € par an à chacun de ses salariés (1 000 € auparavant), qu'ils peuvent reverser à une association de leur choix et réalisera un don d'entreprise de 1 % de son chiffre d'affaires. En complément, Amplegest entend donner 1 % du temps de ses salariés en prestations intellectuelles auprès de plusieurs associations et l'équivalent sera consacré à des chantiers solidaires. Par ailleurs, Amplegest s'est engagé dans une réflexion sur le carbone pour toute la société avec l'aide de deux partenaires, Axylia et Trucost. Ces projets concernent aussi bien les fonds Amplegest Pricing Power et Amplegest Midcaps que l'activité de gestion sous mandat.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Développement durable

La Financière de l'Echiquier a lancé une Sicav ayant vocation à contribuer concrètement à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations unies. Echiquier ISR est ainsi transformé en Sicav de droit français et rebaptisé pour affirmer cette nouvelle ambition. Le véhicule intègre la gamme d'actions européennes distribuée auprès des différents segments de clientèle. Investie sans contrainte de style ni de taille de société, la Sicav est gérée par l'équipe ISR pilotée par Sonia Fasolo, et cible les entreprises ayant le mieux traduit leur responsabilité d'entreprise en axes de développement stratégiques et qui, par conséquent, obtiennent les meilleures notes ESG selon la méthodologie propriétaire LFDE. Celle-ci repose sur un processus en trois étapes : - exclusion des entreprises contribuant négativement aux objectifs de développement durable ; - conviction : toutes les entreprises de l'univers d'investissement font l'objet d'une éva- luation ESG selon la méthodologie LFDE. Seules celles dépassant un seuil minimum sont investissables ; - solutions : les sociétés sélectionnées génèrent au moins 10 % de leur chiffre d'affaires avec des produits ou services contribuant positivement à l'atteinte d'un ou plusieurs objectifs. L'univers issu de ces filtres complémentaires précède le travail de stock-picking des gérants. La Sicav est aussi un véhicule de partage, puisqu'une partie des frais de gestion est reversée à la fondation Financière de l'Echiquier.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Collecte record au premier semestre

Après avoir changé de nom en début d'année et annoncé son ambition de doubler la taille de ses encours, d'ici cinq ans (à 2,5 Md € ), 123 IM a réalisé un record de collecte lors du premier semestre : 187 M €, soit 7 M € de plus que sur l'ensemble de l'année 2016. Ses encours atteignent désormais 1,3 Md €. Sur cette collecte, 118 M € l'ont été au titre de l'ISF et 69 M € dans le cadre d'offres de FCPR-FPCI thématiques et de club deals, soit une collecte multipliée par 2,4 par rapport à l'année précédente. Dans le détail, la collecte ISF a atteint 63 M € pour les FIP et 55 M € pour l'investissement en direct (dont 50 M € pour le Holding 123Club PME 2017). S'agissant de l'offre non-fiscale, 50 M € ont été levés dans le cadre de club deal et 19 M € dans le cadre de FCPR-FPCI thématiques. Avec ces volumes, 123 IM peut désormais se positionner sur des opérations de taille plus conséquente : sur les 134 M € déployés lors du premier semestre, plusieurs acquisitions portent sur des montants allant de 8 à 40 M €. Les secteurs investis sont le tourisme, la dépendance-santé, l'enseignement supérieur privé et l'immobilier. 100 M € devraient être investis d'ici la fin de l'année. Du côté des sorties, 123 IM a réalisé 113 M € de cessions (pour 75 M € distribués).


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Fermé aux nouvelles souscriptions

En raison de la forte croissance des encours du FCP Sextant PME et des spécificités du segment des petites et moyennes valeurs européennes éligibles au PEA-PME, Amiral Gestion a décidé de suspendre les souscriptions depuis le 10 juillet dernier. Cette fermeture concerne tous les souscripteurs et vise à préserver l'intérêt des porteurs actuels. Les souscriptions, seront rouvertes si l'actif net du fonds redescend à 175 millions d'euros ou si la société de gestion considère que les conditions de marché sont redevenues «favorables».


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Désormais en France

Eleva Capital, société de gestion indépendante britannique spécialisée sur les actions européennes, a annoncé l'ouverture d'un bureau parisien et l'obtention d'un agrément de l'AMF. Créée en 2014 par Eric Bendahan, la société compte plus de 2 milliards d'euros sous gestion.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Première bougie

DNCA Invest Archer Mid-Cap Europe de DNCA Finance vient de fêter son premier anniversaire. Dédié au segment des moyennes capitalisations européennes, et géré par Don Fitzgerald et Isaac Chebar, il a délivré une performance de + 36,71 % sur un an glissant (au 26 juin 2017).


Septembre - 2017

Retour en haut de page

ESG

Chez Axa IM Rosenberg Equities, Kathryn McDonald a été nommée responsable de l'investissement durable. Cette décision reflète la volonté de l'entreprise d'intégrer les critères ESG dans tous les portefeuilles d'Axa IM Rosenberg Equities, d'ici la fin de l'année.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Retraite

Lombard Odier IM a annoncé le départ en retraite en fin d'année de son directeur des investis-sements, Jan Straatman. Il continuera de conseiller Lombard Odier IM en qualité de membre des conseils d'administration des fonds.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Prévention

L'Ircantec et CPR AM ont entrepris un programme de recherche approfondi sur les facteurs ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans le but d'améliorer la prévention des risques financiers des portefeuilles.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Plus de 200 milliards d'euros

La Banque postale AM a indiqué avoir franchi le cap des 200 milliards d'euros d'actifs sous gestion, après s'être vue confier un mandat de 23 milliards d'euros par CNP Assurances.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Référencement

Le FCP Nova Europe d'Alto Invest (cf. également page 28) est désormais référencé sur les contrats Cardif MultiPlus, Cardif Essentiel, Cardif Elite et la gamme Retraite de Cardif.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Warning

Début juillet, l'AMF a émis une mise en garde du public contre les activités du site www.chs-capital.com qui propose des services d'investissement sans autorisation.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Responsable

Le fonds Ossiam US Minimum Variance NR a changé de politique d'investissement pour intégrer un filtre ESG. Il se nomme désormais Ossiam US Minimum Variance ESG NR.


Septembre - 2017

Retour en haut de page

Cinq ans

Le fonds Jupiter Dynamic Bond a fêté son cinquième anniversaire. Sur la période, il affiche une performance de 34,5 %.


Septembre - 2017

Retour en haut de page