Info en direct    22/11/2017

Livret A : les compteurs dans le rouge en octobre
Après une première baisse de régime en septembre, la Caisse des dépôts...  lire la suite
L'Assemblée nationale adopte le projet de loi de finances pour 2018 en première lecture
Mardi, les députés ont adopté à une large majorité l'ensemble du projet de loi...  lire la suite
Convocation d'une CMP pour le projet de loi relatif au budget de la Sécurité sociale
Le Sénat a adopté mardi le projet de loi de financement de la Sécurité sociale...  lire la suite
 
 

 
Vous êtes chef ? ce n'est pas si grave !- 2ème édition
Parce qu'aujourd'hui tout va très vite, il vous faut désormais savoir réagir immédiatement et sans hésitation tout en sachant que vos décisions et réactions seront instantanément c...
Consulter
 
 

Les vie-générations



La loi aménage les dispositions relatives au prélèvement sur les capitaux décès afin d’inciter les épargnants à souscrire un nouveau type de contrats en unités de compte, le vie-génération, dont les actifs sont investis en partie dans le logement social ou intermédiaire, l’économie sociale et solidaire, le capital-risque, ou encore dans les entreprises de taille intermédiaire.

Les contrats vie-génération peuvent faire l’objet d’une première souscription à compter du 1er janvier 2014 ou résulter de la transformation partielle ou totale d’un contrat existant entre le 1er janvier 2014 et le 1er janvier 2016 (sans perte de l’antériorité fiscale).
Abattement spécifique : Il crée à cet effet un abattement d’assiette de 20 % réservé à ce type de contrats. L’abattement d’assiette de 20 % est applicable sur la part transmise au dénouement par décès d’un contrat vie-génération, c’est-à-dire de contrats en unités de compte investis en partie dans des actifs ciblés. Il est applicable avant l’abattement de 152 500 €. Ces dispositions sont applicables aux contrats dénoués par décès intervenus à compter du 1er juillet 2014.


MAJ le 15/02/2017