Info en direct    13/11/2018

Nouvelle aide fiscale du gouvernement pour inciter à rénover l'habitat ancien dégradé dans les centres-villes
Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2019, le ministre...  lire la suite

Actualités de Novembre 2018

: En baisse
: Nouvelles gestions pilotées
: Transférabilité de l'assurance-vie
: Assurance emprunteur en ligne
: Et sur Twitter...
: Patrimoine Vie Plus s'enrichit d'une option
: Un plan stratégique pour SwissLife
: Un guide de bonnes pratiques ESG
: Les fonds en euro à la loupe
: Le futur plan d'épargne-retraite universel
: Des nouvelles UC proposées
: Intéressement et participation non placés doivent être déclarés
: Des marchés difficiles
: Assurance-vie et ISR
: Un rendement de 0 % pour 2018 ?
: Nouveau venu
: Les tarifs d'assurance auto et MRH stables
: Vers les 8 000 Md€ !
: Mieux notée
: Et sur Twitter...
: Eligibilité au PEA-PME
: En pleine croissance
: ESG
: Exclusions
: Neuf fonds labellisés
: Private Equity
: Au développement
: Sur les Mid-Caps européennes
: Un fonds de structurés
: Sur les infrastructures
: Trois nouveaux fonds
: A impact positif
: Des fusions en perspective
: Du crowdfunding à la gestion de portefeuille
: Joint-venture
: ISR
: Changement de nom
: Et sur Twitter...
: Des échanges en perspective
: Ça bouge chez les asset managers
: Location meublée dans la résidence principale
: Cession
: Bureaux : une année très parisienne
: Des charges très disparates
: Pierre Altitude
: Des taux stables
: Une hausse des prix généralisée
: Des réservations record
: Versements programmés
: Cap sur l'Europe
: Et sur Twitter...
: Que recherchent les clients patrimoniaux ?
: Profil de l'investisseur type
: OPCI/compte-titres
: Passez à l'action !
: Défiscalisation outre-mer
: PEA
: Impôt à la source
: L'amende de 25 % est inconstitutionnelle
: Bercy précise les dispositifs qui continuent à produire des effets
: Le notaire rédacteur tenu de conseiller les futurs époux
: Calendrier
: Formations préventives
: Au capital d'une FinTech
: Désormais sur le financement d'entreprises
: Sous une même bannière
: Vers une deuxième acquisition
: Un rassemblement d'un nouveau genre
: A la direction du développement
: L'Acifte devient l'Afite
: Une première opération de croissance externe
: Une offre sur l'épargne salariale
: Au développement commercial
: Un manuel digital dédié à la conformité


Recherche dans les archives actualités :


Par texte :
Par date :


En baisse

Selon Stat info épargne et patrimoine financiers des ménages, le taux d'épargne financière des ménages baisse tendanciellement dans tous les grands pays européens, sauf en Allemagne où il augmente régulièrement depuis quatre ans. Au Royaume-Uni, le taux d'épargne financière des ménages est même devenu négatif.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Nouvelles gestions pilotées

Mes-placements.fr enrichit son contrat mes-placements Liberté (dont l'assureur est Spirica), en ajoutant deux offres, l'une gérée par Amiral Gestion et l'autre par Active Asset Allocation, via cinq mandats exclusifs.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Transférabilité de l'assurance-vie

Un sondage réalisé par YouGov pour la FinTech Nalo indique que 74 % des Français sont favorables à une évolution réglementaire autorisant le transfert des contrats d'assurance-vie. Mais cette possibilité a été repoussée dans le cadre de l'examen de la loi Pacte.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Assurance emprunteur en ligne

Le site linxea.com propose, depuis début octobre, une solution d'assurance-emprunteur 100 % digitale. Anaoassur Equivalence 2 est assuré par Suravenir, filiale du Crédit mutuel Arkea. Un contrat reconnu pour sa qualité.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Et sur Twitter...

Carac (@carac_epargne), le 11 octobre : «[#Epargne] Près d'un tiers des versements des contrats assurance vie se font sur des supports en unités de compte. Ils représentent un réel vecteur de diversification. Plus risqués que le fonds en euros, ces fonds sont potentiellement plus rémunérateurs. http://ow.ly/hn4d30lYQ3Y».
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Patrimoine Vie Plus s'enrichit d'une option

Désormais, il est possible de combiner le mandat et la gestion libre. En complément des cinq mandats d'arbitrage en unités de comptes (proposés par Federal Finance Gestion, DNCA Finance, Lazard Frères Gestion, La Financière de l'Arc, Vivienne Investissement), le souscripteur peut opter pour une gestion libre encadrée qui donne accès aux fonds immobiliers, certificats et aux opportunités des produits structurés. Rappelons que Patrimoine Vie Plus n'exige qu'un versement initial de 500 € et offre plus de mille unités de compte.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un plan stratégique pour SwissLife

Le groupe SwissLife va présenter son plan stratégique 2019-2021 ce mois-ci. Ce nouveau plan triennal devrait être sans changement majeur pour la branche française qui fonctionne bien. D'autant que cet assureur bénéficie d'une belle base de clients importants : 120 000 clients concentrent 78 % des encours vie, avec un encours moyen supérieur à 50 000 €, quant aux clients dits patrimoniaux, leur encours moyen est supérieur à 250 000 € et ils réunissent près de 50 % des encours totaux vie de l'assureur.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un guide de bonnes pratiques ESG

Les assureurs (FFA) publient un guide de bonnes pratiques concernant les politiques d'engagement et d'exclusion ESG. Les pratiques d'engagement désignent la démarche de dialogue mise en place par un investisseur avec les entreprises qu'il finance afin d'influencer dans la durée leurs pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) et/ou d'améliorer leurs pratiques de reporting en la matière. L'exclusion consiste, quant à elle, à exclure du portefeuille certains types d'investissements.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Les fonds en euro à la loupe

Dans sa 32e newsletter dédiée à l'analyse de la composition financière des fonds en euros à fin 2017, Good Value for Money (GVfM) analyse l'univers des fonds en euros. - Les fonds en euros classiques : ce sont les fonds historiques de l'assurance-vie. Ils sont investis en moyenne à 81 % dans des obligations. Le taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) en 2017 est évalué à 1,66 % par GVfM. - Les fonds en euros immobiliers : leur création remonte au début des années 2010. L'investissement immobilier représente en moyenne 45 % de l'encours de ces fonds. Le taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) en 2017 est évalué à 2,46 % par GVfM. - Les fonds en euros dynamiques : leur lancement remonte à 2012. Leur principe est de s'exposer davantage en risques afin d'essayer de doper la performance financière, avec toutefois la possibilité de servir un taux de 0 % certaines années. Le taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) en 2017 est évalué à 2,21 % par GVfM. - Les fonds en euros de régimes de retraite : ce sont les fonds en euros de contrats de retraite individuelle (Perp), de contrats de retraite Madelin ou de contrats de retraite supplémentaire (Art. 39, Art. 83, PERE, etc.). Ils bénéficient d'un engagement de l'épargnant sur une longue période (dix à trente ans), ce qui permet au gestionnaire financier d'aller chercher davantage de rendement. Le taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) en 2017 et évalué à 1,88 % par GVfM. - Les fonds eurocroissance : ce sont les nouveaux fonds que le gouvernement tente de promouvoir en assurance-vie en tant qu'alternative aux fonds en euros classiques. En termes d'allocation d'actifs, ils bénéficient d'une absence de garantie du capital au jour le jour, celle-ci n'existant qu'à l'échéance. Le taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) en 2017 est évalué à 2,66 % par GVfM.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Le futur plan d'épargne-retraite universel

L'article 20 de la loi Pacte relatif à l'épargne-retraite a été adopté à l'Assemblée nationale en première lecture, fin septembre. Cet article simplifie les règles encadrant l'épargne-retraite et assure une portabilité de tous ses produits. Il crée aussi un produit universel d'épargne-retraite : le plan d'épargne-retraite (PER). La loi Pacte autorise le gouvernement à prendre des ordonnances pour fixer les modalités de transfert des contrats en cours. Ces ordonnances ne verront le jour que courant 2019. Leur rôle sera notamment de prévoir l'harmonisation des contrats existants.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des nouvelles UC proposées

Spirica lance une nouvelle gamme de supports auprès de ses partenaires distributeurs. Quatre supports (trois fonds communs de placement à risques et un fonds d'investissement alternatif) sont désormais disponibles au sein de ses contrats d'assurance-vie : FCPR Amundi Megatendances AV (Amundi), FCPR Entrepreneur et Rendement n° 3 (Entrepreneur Venture), Next-Stage Croissance (NextStage AM), FCPR Isatis Capital Vie & Retraite (Isatis Capital). Accessible à compter de 1 000 €, l'investissement sur ces supports est limité à 10 % du versement ou de l'encours du contrat en cas d'arbitrage. Pour sa part, Apicil propose en exclusivité avec Siparex une unité de compte de Capital Investissement dédiée au financement des PME et ETI de croissance : Siparex EquiVie, La souscription minimale est de 5 000 €.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Intéressement et participation non placés doivent être déclarés

A partir de janvier, l'impôt sur le revenu sera prélevé à la source. Ce qui obligera les épargnants qui préfèrent cette année percevoir directement leurs primes d'intéressement ou de participation 2018, plutôt que de les investir dans les dispositifs d'épargne salariale (PEE et/ou Perco) de déclarer ces «revenus exceptionnels» et de s'acquitter en 2019 de l'IR sur ces primes.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des marchés difficiles

Les fonds et Sicav ont enregistré une décollecte de 30 Md€ (dont 18 Md€ de décollecte sur les fonds non monétaires) au second trimestre. La décollecte la plus importante a été enregistrée sur les fonds actions. En revanche, les fonds immobiliers enregistrent une collecte de + 7 Md€. Au deu-xième trimestre, leur actif net atteint 100 Md€, dont 59 Md€ pour les OPCI et 41 Md€ pour les SCPI. Sur les douze derniers mois, il a augmenté de 11 Md€, avec notamment 7 Md€ de collecte nette. Source : Stat info, «Panorama financier des OPC - France» - 2e trimestre 2018.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Assurance-vie et ISR

Préfon lance une assurance-vie Préfon-Vie Responsable, assurée par Suravenir, composé de deux fonds en euros et d'UC respectant les critères de l'ISR. Accessible dès 1 000 €, ce contrat qui ne prélève que des frais de gestion (0,60 % l'an) et éventuellement de mandat (+ 0,35 % l'an sur les UC) peut être souscrit et géré en ligne sur prefon-vie.fr.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un rendement de 0 % pour 2018 ?

La rémunération des fonds en euros pourrait être nulle en 2018 en tenant compte de l'inflation. En effet, si les fonds en euros servent cette année un taux moyen d'environ 1,70 %, compte tenu d'une probable inflation comprise entre 1,8 et 2 %, au final, le rendement ressort à 0 %, voire sera négatif.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Nouveau venu

Avec les services financiers de Quantalys, le site Internet investisseurprive.com offre une large palette de solutions : contrat d'assurance-vie avec Generali, compte-titres, PEA, épargne salariale, immobilier direct en nue-propriété avec Perl, FIP et FCPI en défiscalisation et même placement dans le vin et crowdlending.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Les tarifs d'assurance auto et MRH stables

Les primes moyennes par contrat n'augmentent quasiment plus, tant en automobile qu'en multirisques habitation (MRH). Publiant son «Baromètre dommages 2018», Facts & Figures constate que les clients «n'hésitent plus à résilier leur contrat pour aller à la concurrence».
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Vers les 8 000 Md€ !

Au deuxième trimestre 2018, le total des actifs des sociétés d'assurance de la zone euro représentait 7 966 milliards d'euros, une faible hausse par rapport au premier trimestre (7 964 milliards). A cette date, les titres de créance représentaient 41,4 % du total des actifs, selon les chiffres de la BCE (Statistiques relatives aux sociétés d'assurance de la zone euro).
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Mieux notée

Standard & Poor's améliore la notation d'Ag2r La Mondiale qui devient A perspective positive.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Et sur Twitter...

CD Partenaires (@CD_Partenaires), le 15 octobre : «"Le Perp, bien combiné à l'assurance-vie permet d'optimiser la fiscalité de certains de vos clients" - Benoît Cony #FocusCDP.» Ag2r La Mondiale épargne patrimoniale (@AG2RLMP), le 15 octobre : «"Le risque italien semble à ce jour mineur pour les #épargnants, les assureurs vie étant globalement peu exposés au cas Italien". #assurancevie #investissement #UC #diversification #pédagogiefinancière https://bit.ly/2OW6S32.»
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Eligibilité au PEA-PME

HMG Découvertes n'est plus éligible au PEA-PME depuis le 1er novembre. En revanche, HMG Découvertes PME reste souscriptible dans cette enveloppe.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


En pleine croissance

Pour son activité pour compte de tiers, Groupama AM a réalisé une collecte nette de 2,5 milliards d'euros depuis le début de l'année, notamment à l'internationale sur le segment de la distribution. Les actifs sous gestion atteignent désormais 103 milliards d'euros, dont 22,6 pour compte de tiers (données au 31 juillet).
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


ESG

AllianzGI a obtenu le label ISR pour trois fonds : la Sicav Actions Allianz Valeurs Durables, le fonds obligataire Allianz Euro Oblig Court Terme ISR et le fonds monétaire Allianz Securicash SRI.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Exclusions

Carmignac a formalisé sa politique d'exclusion des investissements dans le charbon et le tabac.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Neuf fonds labellisés

Robeco, en étroite collaboration avec RobecoSAM, société spécialisée dans l'investissement durable, vient d'obtenir le label ISR pour neuf fonds totalisant près de 2,7 milliards d'euros d'encours.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Private Equity

Inocap Gestion a lancé le FCPI QI 2018, ouvert à la commercialisation jusqu'au 28 décembre et qui a pour objectif de financer des PME françaises, innovantes et majoritairement cotées.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Au développement

Candriam a nommé David Czupryna au sein de l'équipe ISR, en tant que responsable des portefeuilles clients.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Sur les Mid-Caps européennes

Cholet Dupont AM a enrichi sa gamme avec le fonds Madeleine Mid Caps Euro qui investit dans des capitalisations moyennes de la zone euro (capitalisation médiane de 5,6 Md€).
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un fonds de structurés

Axa IM a lancé un fonds investissant dans un portefeuille diversifié de produits structurés de type autocalls, Conviction Autocalls.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Sur les infrastructures

BNY Mellon IM a dégainé son deuxième fonds thématique : BNY Mellon Global Infrastructure Income Fund. Géré par Jim Lydotes et Brock Campbell chez The Boston Company, le fonds réplique la stratégie de valeurs de rendement axée sur les infrastructures mondiales, gérée par l'équipe et disponible aux Etats-Unis, et dont les encours s'élèvent à 1,5 Md$. Le fonds vise à maximiser la performance totale générée à partir des revenus et de la croissance du capital, en investissant dans un portefeuille concentré de vingt à quarante titres d'entreprises d'infrastructures cotées à travers le monde. Swiss Life AM a, de son côté, complété sa gamme de fonds d'infrastructures avec Swiss Life Funds (Lux) Global Infrastructure Opportunities Growth. Il a fait l'objet d'un premier closing, avec des engagements à hauteur de 365 M€, dont 190 M apportés par le groupe Swiss Life et 175 M par des clients tiers dans l'univers institutionnel. La stratégie d'investissement repose sur une approche value add, ciblant des investissements en infrastructure capables de générer un taux de rendement interne net supérieur à 10 %.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Trois nouveaux fonds

Jupiter AM ajoute à son offre trois fonds : - Jupiter Eurozone Equity, géré par Cédric de Fonclare et Greg Herbert, un portefeuille non contraint et concentré sur quarante à cinquante sociétés sélectionnées pour leurs perspectives de croissance, en tenant compte des tendances économiques et des développements commerciaux ; - Jupiter Flexible Income, un fonds multi-actifs mondial géré par le directeur de la stratégie multi-actif, Talib Sheikh, et dont le rendement initial devrait être de 4 à 6 % dans la perspective d'une croissance du capital à long terme (trois à cinq années) ; - et Jupiter US Equity Long Short, géré par Darren Starr, qui cherche à générer un rendement absolu sur une période glissante de trois ans, indépendamment des conditions de marché.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


A impact positif

L'Union bancaire privée (UBP) vient de lancer la stratégie Positive Impact Equity, centrée sur des sociétés ayant un impact social et environnemental positif. Gérée par Victoria Leggett et Rupert Welchman, celle-ci vise à générer des performances supérieures sur le long terme, en investissant dans des sociétés qui, au travers de leurs produits et/ou solutions, contribuent à relever les grands enjeux sociétaux et environnementaux. Dans ce cadre, l'UBP a établi son dispositif de mesure en collaboration avec le Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL) de l'université de Cambridge.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des fusions en perspective

Dans le cadre de son plan stratégique Amplegest 2020 visant à atteindre le milliard d'euros sous gestion en gestion collective, Amplegest vient de prendre une participation à hauteur de 65 % dans le capital d'Octo AM, spécialiste du marché obligataire et de la dette corporate. Cette opération permet à Amplegest d'afficher 800 M€ en asset management, en plus des 1,2 Md€ déjà détenus en gestion privée. Matthieu Bailly, fondateur et directeur général d'Octo AM, et le groupe Octo conserveront 35 % du capital. Matthieu Bailly et son équipe continueront d'assurer la gestion des fonds Octo, et le groupe Octo va poursuivre le développement de son activité d'intermédiation. Sanso Investment Solutions, société issue de la fusion entre Amaïka AM, Cedrus AM et 360 Hixance AM en juillet 2017, est en passe d'acquérir Conviction AM. A l'issue de cette opération, la société va se rapprocher du milliard d'euros d'encours. Sanso IS acquiert 100 % de Conviction AM, et Nicolas Duban, actuel président de Conviction, devrait réinvestir au capital de Sanso.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Du crowdfunding à la gestion de portefeuille

Anaxago, plate-forme de financement participatif en capital, vient de créer la société de gestion Anaxago Capital. Elle sera dédiée au capital-risque et au Private Equity immobilier. L'ambition est de lever 200 millions d'euros, d'ici fin 2020, avec un premier fonds dédié à l'immobilier.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Joint-venture

Generali et Peter Kraus ont créé Aperture Investors, une nouvelle société de gestion dont le siège social se situe à New York. Generali va investir jusqu'à 4 Md$ de capital dans différentes stratégies d'investissement.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


ISR

Lazard Frères Gestion vient de recevoir le label ISR pour la gestion de la Sicav actions zone euro, Lazard Equity SRI, gérée, depuis sa création en 2001, par Axel Laroza selon une approche best in class.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Changement de nom

Le fonds Valeurs Croissance Rendement de Gaspal Gestion a changé de dénomination pour devenir Gaspal Croissance Dividendes. L'approche demeure identique et se fonde sur une analyse approfondie de la capacité des sociétés cotées de la zone euro à verser des dividendes. Rappelons que ce fonds a récemment été sélectionné par NewAlpha pour intégrer la Sicav Emergence.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Et sur Twitter...

AMF (@AMF_actu), le 10 octobre : «"Si l'éducation financière permet de donner les clés pour comprendre les mécanismes financiers et faire des choix éclairés, l'ambition ne sera véritablement atteinte que si l'on sensibilise les épargnants à l'utilité sociale de la finance", Robert Ophèle #AFGAssises @AFG_France.»
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des échanges en perspective

Suite à la prise de participation de Tikehau Capital dans DWS à l'occasion de son introduction en Bourse en mars, les deux sociétés ont signé un accord de partenariat stratégique. Parmi les projets évoqués se trouvent : - le lancement en 2019 d'un produit commun ; - la réalisation d'investissements croisés dans leurs fonds respectifs ; - le renforcement de leurs liens et échanges dans le cadre de leurs activités de Private Equity et infrastructures non cotées ; - l'expertise en loans de TKO sera présentée à la clientèle allemande de DWS. L'accord prévoit l'identification des fonds susceptibles d'être distribués au travers de leurs réseaux respectifs.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Ça bouge chez les asset managers

Frédéric Buzaré a rejoint La Financière de l'échiquier et est nommé gérant d'Echiquier Agressor. Frédéric Buzaré commence son parcours en 1995 auprès de la Banque de France, puis chez Axa IM et BNP Paribas, en tant que gérant de fonds actions européennes. En 2007, il gérait l'équipe actions de Dexia AM, avant de rejoindre, en 2012, le Government of Singapore Investment Corp à Londres, dont il était senior vice-president et gérant de fonds actions Europe. Damien Mariette vient de rejoindre Sycomore AM, qui devrait prochainement être détenu majoritairement par le groupe Generali, en tant que gérant senior. Ce spécialiste des actions européennes est associé à la gestion des fonds Sycomore Partners et Sycomore European Recovery. Damien Mariette a occupé le poste de gérant actions chez Banque populaire Val-de-France, puis au sein du Fonds de garantie automobile. En 2012, il a rejoint la Financière de l'échiquier comme gérant du fonds Echiquier Value. Il dispose aussi d'une expérience d'analyste-risque opérationnel chez BNPP Securities Services. Chez Tocqueville Finance, Nelly Davies fait son retour en tant que gérante. Elle bénéficie de vingt-quatre années d'expérience dans la gestion actions, principalement chez HSBC qu'elle intègre en 2000 pour piloter l'univers large cap zone euro. En 2007, elle rejoint Tocqueville où elle est en charge de la franchise croissance pendant près de dix ans et assure, à partir de 2013, la gestion du fonds Tocqueville Ulysse. Après deux années chez Erasmus Gestion, elle revient en tant que gérante principale de Tocqueville Ulysse. Par ailleurs, Bouchra Derveaux-Kissi a rejoint la direction du développement de Tocqueville comme responsable des partenariats. Passée par Cardif, puis Métropole Gestion, elle arrive de Fidexi. Sunny AM a annoncé les arrivées d'Etienne de Marsac et Kévin Gameiro en qualité de gérants, et de Johann Renoult en tant que contrôleur interne. Etienne de Marsac prend la responsabilité du pôle gestion Absolute Return nouvellement créé, avec pour mission le lancement d'une nouvelle offre. Il rejoint Sunny après cinq années passées au Luxembourg, d'abord comme responsable taux d'un portefeuille global macro au sein d'Ikano Group (family office du groupe Ikea), puis en tant que responsable du trading book réglementaire de la BEI. Il avait auparavant mis en oeuvre sa gestion au sein d'Edmond de Rothschild AM, chez Natixis AM et Ofi AM. Kévin Gameiro est, lui, nommé analyste-gérant. Il aura la charge, aux côtés de Jacques Cadenat, de la gestion et de l'analyse crédit pour les fonds Sunny Euro Strategic et Sunny Euro Strategic Plus, ainsi que pour les mandats dédiés obligataires. Il a démarré sa carrière comme analyste «distressed» chez Delta AM. Il a ensuite rejoint Pro BTP Finance pour prendre la responsabilité de l'analyse High Yield. Edmond de Rothschild a procédé à trois nominations au sein de ses équipes de gestion : - Kris Deblander devient directeur des gestions actions et dettes d'entreprises ; - Marc Halperin devient coresponsable de la gestion actions européennes suite au départ de Pierre Nebout. Il devient gérant principal du fonds Edmond de Rothschild Tricolore Rendement, aux côtés de François Breton et Ariane Hayate ; - et Jacques-Aurélien Marcireau est nommé coresponsable actions internationales et directeur adjoint des gestions actions en charge d'une mission transversale sur l'innovation aux côtés de Christophe Foliot.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Location meublée dans la résidence principale

Les personnes qui louent ou sous-louent une ou plusieurs pièces de leur résidence principale peuvent être exonérées d'impôt sur le revenu, dès lors que le loyer perçu est raisonnable. L'administration fiscale communique chaque année à ce titre les seuils de loyers. De même, depuis 2001, les personnes qui mettent de façon habituelle à la disposition du public une ou plusieurs pièces de leur habitation principale sont exonérées de l'impôt sur le revenu sur le produit de ces locations lorsque celui-ci n'excède pas 760 € TTC par an. Un amendement au projet de loi de finances pour 2019 adopté en commission propose de supprimer ces deux avantages. Principal motif invoqué : «la dépense fiscale n'est pas chiffrée, et le nombre de ménages bénéficiaires n'est pas déterminé».
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Cession

Turenne Hôtellerie, l'équipe hôtelière du groupe Turenne Capital, accompagnée par Bpifrance Investissement, cède le Novotel Bordeaux Lac. Cette cession est la première du fonds Turenne Hôtellerie 1, lancé fin 2013, constitué de six hôtels acquis entre 2013 et 2015, et dans lequel ont investi de grands acteurs institutionnels et des investisseurs privés.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Bureaux : une année très parisienne

Selon Knight Frank, après un excellent premier semestre, l'activité du marché des bureaux d'Ile-de-France a marqué le pas au troisième trimestre avec des volumes commercialisés en baisse de 3 % par rapport au trimestre précédent. Cependant, ce ralentissement, sans doute temporaire, ne suffit pas à enrayer la belle dynamique du marché francilien. Près d'1,92 million de mètres carrés de bureaux ont ainsi été loués ou vendus aux utilisateurs depuis le début de 2018, soit une hausse de 9 % sur un an.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des charges très disparates

MeilleureCopro a réalisé une étude sur les charges de copropriété en Ile-de-France basée sur 55 000 copropriétés, soit 39 % du parc francilien. Il existe de fortes disparités entre les départements. Alors qu'en Ile-de-France les charges moyennes de copropriété sont de 33 €/m² Carrez par an, la Seine-et-Marne est le département où les charges sont les plus faibles avec une moyenne de 28 €/m²/an. A l'inverse, c'est dans les départements de Paris et des Hauts-de-Seine qu'elles sont les plus élevées, avec respectivement 40 €/m² et 36 €/m²/an. L'étude fait ressortir qu'il existe également de grandes disparités d'un immeuble à l'autre entre le niveau de charges minimum et le niveau de charges maximum au sein même des départements. C'est le chauffage collectif, qui représente plus de 25 % des charges d'une copropriété, qui influe le plus fortement sur les dépenses des copropriétaires. Enfin, à quelques semaines de la date butoir pour l'imma- triculation des copropriétés, instaurée par la loi Alur, 68 % des copropriétés ne sont pas en conformité.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Pierre Altitude

Atream, société de gestion spécialisée dans l'investissement immobilier hôtelier, élargit sa gamme et lance la SCPI Pierre Altitude. Le minimum de souscription est de 1 000 € (250 € la part). Elle investira principalement dans des actifs immobiliers à usage d'hôtels, de résidences de tourisme et de résidences hôtelières gérées dans des stations de ski alpin à forte fréquentation touristique.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des taux stables

Le marché immobilier et notamment la production de crédit ont retrouvé un dynamisme ces derniers mois, observe le courtier Vousfinancer. En août, d'après les chiffres publiés par la Banque de France, le montant des crédits nouveaux à l'habitat atteint 17,2 milliards, contre 15 milliards en août 2017. Ce rebond de la production de crédit s'explique par la hausse du nombre de prêts accordés en lien avec le nombre de transactions immobilières, mais aussi par la hausse du montant moyen des prêts grâce à la baisse des taux et à l'allongement des durées de prêts. Le courtier n'anticipe pas de remontée des taux. Si la production de crédit repart à la hausse, elle reste encore bien loin du niveau de 2017. A fin août, elle atteint au total 132,6 milliards d'euros, contre 210,80 à fin août 2017.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Une hausse des prix généralisée

Davantage de ventes et des prix en hausse dans la plupart des grandes villes françaises, tels sont les principaux constats de l'analyse mensuelle du marché de l'ancien de Particulier à Particulier (PAP). Pour sa présidente, Corinne Jolly, «il y a de fortes chances pour que le nombre de ventes enregistré en 2018 se rapproche du record de 2017». L'an dernier, 968 000 logements anciens ont changé de main selon l'indice Notaires-Insee, le meilleur score depuis plus de quarante ans, comme le révèlent les statistiques du Commissariat général au développement durable. Les taux bas dopent le marché avec, selon les courtiers, un taux moyen hors assurance sur vingt ans établit actuellement à 1,60 %, contre 1,55 % en novembre 2016, date du record absolu à la baisse. Par ailleurs, d'après l'observatoire Crédit logement/CSA, les crédits sur plus de vingt-cinq ans comptent aujourd'hui pour 36 % du marché, contre 26 % en 2017. A fin septembre, les prix de l'ancien progressent dans dix-neuf des vingt-deux villes analysées par PAP. Lyon et Bordeaux enregistrent les plus fortes hausses, avec un bond respectif de 7 et 6,9 % sur un an à fin septembre 2018, contre 7,4 et 7,2 % à fin août. Nantes, qui montait de 5,6 % le mois dernier, progresse de 6,1 % en septembre. Toulouse, Tours et Villeurbanne se distinguent avec une augmentation de l'ordre de 5 %. Rennes affiche une hausse de 4,1 %. Côté baisses, c'est à Toulon que le mètre carré enregistre le plus fort recul (- 3,6 %), suivie par Aix-en-Provence (- 2 %) et Grenoble (- 0,4 %). Ailleurs, le mètre carré augmente de 1 à 3 % en moyenne. Quant à Paris, le mètre carré moyen s'établit à 9 177 € au 30 septembre, en hausse de 5,2 % sur un an. La hausse des prix devrait durer, en raison notamment de la faible augmentation de l'offre dans le neuf qui conduit les candidats à l'achat à se reporter sur l'ancien. L'offre n'est pas extensible, ce qui explique la baisse de 18 % du nombre de transactions dans la capitale.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Des réservations record

Avec près de 19 millions d'euros HT réservés au mois de septembre, représentant un volume de 116 logements en diffus exclusivement, le groupe de développement territorial Réalités réalise une performance historique. Sur les trente-neuf programmes immobiliers résidentiels proposés, trente-sept ont d'ores et déjà fait l'objet de réservations.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Versements programmés

Primonial REIM propose à ses clients un nouveau service de versements programmés. Il permet de choisir le montant à investir périodiquement, le rythme d'investissement (mensuel, trimestriel, semestriel, annuel), tout en donnant la possibilité de moduler les versements, de les réaffecter d'une SCPI à une autre, ou de les interrompre, sans frais. Le montant minimum du versement est fonction de la valeur de la part de la SCPI sélectionnée et le client doit être détenteur d'au moins dix parts de la SCPI sélectionnée.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Cap sur l'Europe

La SCPI PFO de Perial poursuit ses investissements à l'étranger avec l'acquisition de nouveaux actifs hôteliers, situés respectivement à Leipzig, en Allemagne, et à Eindhoven, aux Pays-Bas. La SCPI Pierval Sante, première et unique SCPI 100 % santé, gérée par Euryale AM, se positionne pour la première fois sur le territoire irlandais avec l'acquisition d'un portefeuille de cinq Ehpad pour le compte d'un même exploitant.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Et sur Twitter...

Nicolas Pécourt (@NicolasPECOURT), le 17 octobre : «Depuis début 2018... Les taux d'intérêt de #crédit #immobilier sont négatifs après prise en compte de l'#inflation !»
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Que recherchent les clients patrimoniaux ?

D'après la dernière étude Perl/Ipsos, les investisseurs «patrimoniaux» (revenu annuel net du foyer supérieur à 100 000 € et/ou patrimoine financier du foyer supérieur à 150 000 €) aiment toujours autant l'immobilier : 79 % sont propriétaires de leur résidence principale, et la plupart (39 %) ont réalisé des placements en immobilier. Ils ont investi dans l'ancien (22 % au total déclarent en détenir), dans des produits immobiliers défiscalisants (13 % en Pinel, ou dispositifs antérieurs), et en parts de SCPI (9 %). La part des placements en nue-propriété (3 %) se situe en 6e place, juste derrière l'immobilier commercial, et le crowdfunding immobilier, nouveau venu sur le segment des placements, a déjà séduit 1 % des patrimoniaux. De surcroît, 27 % d'entre eux ont l'intention de réaliser un autre investissement immobilier dans les douze prochains mois. Ils privilégient, dans les mêmes proportions, un programme de défiscalisation de type Pinel ou la souscription de parts de SCPI. Le crowdfunding immobilier représente 11 % des intentions de placement.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Profil de l'investisseur type

Depuis cinq ans, le marché de l'investissement locatif connaît une forte progression : sa part dans le total de logements construits passe ainsi de 13,4 % en 2013 à 15,5 % en 2018. Une étude du Crédit foncier dresse le profil type de l'investisseur locatif. Il a 45 ans, vit en couple (72 % d'entre eux), et dispose dans son ménage d'un revenu de 71 100 €. Les investisseurs locatifs privilégient les appartements (92 %), contre 8 % pour les maisons. Le bien acquis comporte en moyenne deux-pièces (60 % des biens loués sont des studios ou deux-pièces) pour une surface de 45 m2. Son coût médian est de 170 000 € au premier semestre 2018. Ce bien est très souvent acquis grâce à un financement avec peu ou pas d'apport sur une durée moyenne de vingt ans et dix mois. Les motivations d'achat sont différentes entre le marché du neuf et de l'ancien. Dans le neuf, la première motivation est fiscale (71 % des répondants), devant le désir de se constituer un patrimoine (48 %) ou le souhait de disposer plus tard d'un revenu complémentaire à la retraite (40 %). Plus de la moitié des investisseurs (56 %) a l'intention de revendre ce bien plus tard. En revanche, la fiscalité n'est que la 8e motivation (11 % des répondants) dans le cadre d'un achat dans l'ancien, loin derrière le souhait de disposer plus tard d'un revenu complémentaire à la retraite (67 %). Un tiers des investisseurs (32 %) a l'intention de revendre le bien plus tard.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


OPCI/compte-titres

La Française lance un nouvel OPCI, LF OPSIS Epargne Immobilière, éligible uniquement sur un compte-titres, bénéficiant ainsi de la Flat Tax. Elle sera exposée jusqu'à 85 % en immobilier. Cette poche sera composée d'actifs immobiliers physiques détenus directement ou indirectement au travers de véhicules intermédiaires, de type SCI ou SAS, et de titres de foncières cotées françaises et paneuropéennes. L'investissement minimum est fixé à 100 € et les souscripteurs auront la possibilité d'opter pour des versements ponctuels ou réguliers.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Passez à l'action !

Destiné à un large public, l'ouvrage «Location meublée et saisonnière» s'adresse à tout propriétaire désirant louer un bien immobilier meublé tout au long de l'année ou seulement quelques semaines par an. Il présente de façon claire et précise la réglementation juridique à connaître et offre de nombreux conseils pratiques : choix du logement, ameublement, services à proposer, démarches administratives à effectuer, rédaction de l'inventaire et de l'état des lieux, etc. Illustré d'exemples concrets, il répond à toutes les questions qui peuvent se poser au fil de la location et permet d'opérer les choix les plus judicieux : quel type de contrat signer ? Quels documents annexer ? Comment déclarer ses revenus ? Faut-il s'affilier au RSI, adhérer à un CGA ? etc. Mettant en lumière les avantages fiscaux de la location meublée, cet ouvrage très complet propose une approche pratique, avec de nombreux modèles, qui facilitent le passage à l'action. Location meublée et saisonnière (4e édition), de Maud Velter, aux éditions Maxima, 264 pages. Un livre à retrouver dans la rubrique «Librairie du patrimoine» page 71 ou sur lalibrairiedupatrimoine.com au prix de 22,50 €.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Défiscalisation outre-mer

Dans le cadre du PLF 2019, l'aide fiscale à l'investissement outre-mer est prorogée jusqu'en 2025 pour les Dom. Par ailleurs, côté régulation des acteurs, l'inscription des monteurs sur un registre tenu en préfecture sera désormais renouvelée tous les trois ans, et leur couverture en responsabilité civile professionnelle devra couvrir tous les risques afférents au montage des opérations de défiscalisation outre-mer.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


PEA

Un retrait entre cinq et huit ans n'entraînait plus la clôture du PEA, mais un blocage des nouveaux versements. De surcroît, au-delà de huit ans, un retrait n'entraînerait pas de blocage, conformément au texte actuel du projet de loi Pacte. Par ailleurs, la création d'un PEA jeunes (18 à 25 ans) devrait être actée, avec un plafond de versements de 25 000 €. La somme totale des versements en numéraires autorisés sur ces plans et les PEA des parents ne pourrait excéder la limite autorisée par le plan d'épargne en actions pour un foyer fiscal. Le PEA jeunes serait transformé automatiquement en PEA au 25e anniversaire.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Impôt à la source

L'acompte, dont le taux passe de 30 à 60 %, prévu en faveur des avantages fiscaux liés à l'emploi d'un salarié à domicile et à la garde d'un jeune enfant devrait étendu au titre des investissements locatifs (Censi-Bouvard, Scellier, Duflot, Pinel), des dépenses d'hébergement en Ehpad, des investissements locatifs en outre-mer, des dons effectués par les particuliers et des cotisations syndicales. En revanche, les autres réductions d'impôt accordées en 2017, telles que celles obtenues dans le cadre de FIP, FCPI, Sofica ou bien du dispositif Girardin, ne seraient pas prises en compte dans le cadre de cet acompte.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


L'amende de 25 % est inconstitutionnelle

Saisi dans le cadre d'une QPC, le Conseil constitutionnel a déclaré l'article 1740 A alinéa 1 du CGI contraire à la Constitution en ce qu'il méconnaît le principe de proportionnalité des peines (QPC n° 2018-739 du 12 octobre 2018). En effet, les Sages soulignent qu'en sanctionnant d'une amende d'un montant égal à l'avantage fiscal indûment obtenu par un tiers ou à 25 % des sommes indûment mentionnées sur le document, sans que soit établi le caractère intentionnel du manquement réprimé, le législateur a institué une amende revêtant un caractère manifestement hors de proportion avec la gravité de ce manquement. L'abrogation de cet article est reportée au 1er janvier 2019 et jusqu'à cette date, l'amende s'appliquera uniquement aux personnes qui ont sciemment délivré des documents permettant à un contribuable d'obtenir un avantage fiscal indu.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Bercy précise les dispositifs qui continuent à produire des effets

Si l'ISF est désormais remplacé par l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), un certain nombre de dispositifs continuent de produire des effets au-delà du 1er janvier 2018. Il s'agit des réductions d'ISF en faveur des dons effectués au profit des fondations et de certains organismes d'intérêt général, ainsi que celles au profit de l'investissement dans les PME ou les entreprises solidaires. Les versements ouvrant droit à ces avantages fiscaux effectués entre la date limite de dépôt des déclarations d'ISF dû au titre de l'année 2017 et le 31 décembre 2017, sont imputables sur l'IFI dû au titre de l'année 2018. Par ailleurs, pour les engagements collectifs de conservation de parts ou actions signés jusqu'au 31 décembre 2017 dans le cadre des pactes Dutreil-ISF, les redevables sont tenus de respecter l'ensemble des conditions requises, notamment celles afférentes à la durée minimale de six ans de conservation, à peine de remise en cause du bénéfice de l'exonération partielle d'ISF dont ils ont bénéficié. Enfin, les certificats fournis et les engagements pris pour bénéficier de l'exonération des propriétés en nature de bois et forêts et des parts de groupements forestiers au titre de l'ISF demeurent valables au titre de l'IFI, pour le temps restant à courir.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Le notaire rédacteur tenu de conseiller les futurs époux

La Cour de cassation, par un arrêt du 3 octobre 2018 (Cass. 1re civ. n° 16-19.619), confirmant la décision d'appel, retient la responsabilité du notaire pour défaut de conseil dans le choix d'un régime matrimonial. Selon la haute juridiction, le notaire chargé de rédiger le contrat choisi par des futurs époux est tenu, non pas de les informer de façon abstraite des conséquences des différents régimes matrimoniaux, mais de les conseiller concrètement au regard de leur situation, en les éclairant et en appelant leur attention, de manière complète et circonstanciée, sur la portée, les effets et les risques des régimes matrimoniaux pouvant répondre à leurs préoccupations. Or, au moment de la conclusion du contrat de mariage, l'un des futurs époux exerçait une profession libérale et s'était endetté afin de s'installer, faisant ainsi ressortir que cette activité comportait un risque financier. Par ailleurs, les notaires ne démontraient ni que les futurs époux leur avaient fait part de raisons particulières de nature à les inciter à choisir un tel régime matrimonial assimilable à celui de la communauté universelle, ni qu'ils leur avaient donné un conseil adapté à leur situation professionnelle spécifique.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Calendrier

La 26e édition de Patrimonia se tiendra les 26 et 27 septembre 2019. Le précédent rendez-vous qui s'est déroulé les 27 et 28 septembre derniers a réuni 7 253 congressistes (stable par rapport à 2017), 321 partenaires/exposants et 22 associations professionnelles. Dans leur grande majorité les congressistes étaient des CGP (84 %). Il s'agissait ensuite d'intermédiaires en assurance à 5,5 %, et aussi des agents immobilier, family offices, gérants privés, IOBSP, experts-comptables et notaires.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Formations préventives

L'assureur en responsabilité civile professionnelle CGPA propose une nouvelle offre de formation continue en distanciel afin d'éviter les risques de mise en cause. Ces modules sont disponibles sur cgpacampus.fr. Ces formations ont été élabo-rées après une étude auprès des adhérents.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Au capital d'une FinTech

Schroders a pris une participation minoritaire dans Qwil Messenger, la première start-up FinTech ayant rejoint Colbat, son programme international de collaboration avec des start-up technologiques. Qwil Messenger est une plate-forme de messagerie sécurisée qui permet aux entreprises et à leurs clients de communiquer directement via une application.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Désormais sur le financement d'entreprises

Euclide, spécialiste de l'ingénierie du financement patrimonial, a élargi son offre de financement aux crédits professionnels et au crédit-bail, et fait entrer désormais des acteurs européens du financement dans son offre à ses partenaires.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Sous une même bannière

Jacques Duhem, qui a fondé la société FAC JD en 2010 suite à son départ de l'Aurep, a décidé de s'associer à Stéphane Pilleyre, Cédric Nosmas, Jean-Pascal Richaud, Pierre-Yves Lagarde et Marthe Faye-Pineau. Cette dernière recrutée récemment dirigera la structure renommée à cette occasion FAC JD et Associés. Il expose : «FAC Jacques Duhem a connu un succès plus important que nous ne l'avions anticipé, avec plus de quatre mille clients et environ deux cents journées de formation en présentiel. Nous avons décidé de rationaliser notre fonctionnement, puisque chacun de mes nouveaux associés, hormis Marthe qui arrive du monde bancaire, disposait en parallèle de sa propre société de formation. Ainsi, nous n'aurons plus qu'un seul numéro d'organisme de formation, un seul référencement DataDock, et FAC JD et Associés sera l'unique interlocuteur des organismes de financement. Cette association vise à mieux nous structurer en termes de matériel et de ressources humaines». En effet, outre ses formations en présentiel, FAC JD et Associés va proposer des modules en e-learning visant à approfondir certains sujets ou à en traiter d'autres de manière réactive. Par ailleurs, la société répondra plus aisément aux demandes de ses partenaires pour la conception de diaporamas d'animation de réunion clients ou de formations internes, de même pour la rédaction de newsletters. Un nouveau site Internet sera lancé prochainement (le site actuel compte aujourd'hui environ 30 000 visiteurs uniques par mois et une newsletter bihebdomadaire est envoyée à environ 17 000 personnes). «Nous restons positionnés sur nos sujets de prédilection : fiscalité des personnes physiques et morales, droit de la famille, optimisation de la rémunération du dirigeant, retraite... et toujours avec le soutien de professionnels reconnus, comme Valérie Batigne, Pascal Julien Saint-Amand, Yasemin Bailly-Selvi ou encore Frédéric Aumont», se félicite Jacques Duhem.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Vers une deuxième acquisition

Après la récente acquisition de Sélection 1818, une nouvelle opération de croissance externe est en bonne voie pour le groupe DLPK (Nortia, Nortia Invest, Nortia Prévoyance, Haas Gestion). En effet, AG2R La Mondiale et le groupe dirigé par Vincent Dubois sont officiellement entrés en négociation exclusive pour la cession de la plate-forme Aprep, dirigée par Philippe Chaumeret et spécialisée dans les domaines de l'épargne, de la retraite et de la prévoyance, dédiée aux courtiers et CGP (2,4 milliards d'euros d'encours à fin décembre 2017). L'assureur deviendrait le premier partenaire de Nortia, avec qui il collabore depuis plusieurs années via nombre de contrats d'assurance-vie, et apporterait son expertise en matière de prévoyance patrimoniale. Avec cette opération, Nortia dépasserait les 12 milliards d'euros d'encours.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un rassemblement d'un nouveau genre

Après avoir cédé le groupement Infinitis à CGP Entrepreneurs en octobre 2016, Bruno Delpeut va lancer en début d'année prochaine le groupe Anseris, «un groupe de cabinets de CGP qui seront associés à la manière de ce qu'a développé Fidal chez les avocats, annonce le dirigeant. Les cabinets seront acteurs, et non plus spectateurs de leur développement, car ils bénéficieront, entre autres, de l'intégralité des marges négociées, de services novateurs sur le marché de la gestion de patrimoine, un réel suivi sur l'environnement réglementaire avec des audits et participeront activement à la stratégie du groupe en qualité d'associés. Les CGP chefs d'entreprises conscients dans l'environnement actuel et son évolution que le développement de leurs entreprises passe par de nouveaux modèles sont les bienvenus.» Une dizaine de cabinets représentant un total de 400 millions d'euros d'encours deviendront associés de cette nouvelle organisation dès sa création en janvier prochain. L'objectif à cinq ans est d'en associer une centaine, avec la volonté de couvrir l'ensemble du territoire. Des cabinets, enfin, qui resteront totalement indépendants et entièrement propriétaires de leur clientèle.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


A la direction du développement

Laurent Gaillot a rejoint les équipes d'Afi-Esca Patrimoine en tant que directeur du développement-réseau CGP. Diplômé du DES de Gestion de patrimoine de l'univer- sité de Clermont-Ferrand, il a commencé sa carrière com- me responsable commercial d'Ageas France, de 1990 à 2003, puis est devenu directeur commercial et marketing de la plate-forme dédiée aux CGP de Suravenir, Vie Plus, de 2004 à 2008. De 2008 à 2015, il a été le directeur commercial et marketing de CD Partenaires et, en 2015, de directeur de la distribution externe de la société de gestion Convictions AM.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


L'Acifte devient l'Afite

Lors de son assemblée générale extraordinaire du 11 octobre dernier, l'Acifte, présidée par Vincent Juguet, s'est affiliée à la CNCEF (Chambre nationale des conseils experts financiers) et a changé de dénomination pour devenir l'Afite, une association regroupant les professionnels du conseil en haut de bilan. Association de place toujours présidée par Vincent Juguet, l'Afite représente «désormais la profession et entend être connue et reconnue auprès des chefs d'entreprise, spécialistes du M&A, conseils en ingénierie, DAF, conseils financiers... et aussi de toutes les instances réglementaires intervenant sur les thèmes du financement et de la transmission des entreprises».
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Une première opération de croissance externe

Patrimmofi, dirigé par Georges Nemes, vient d'enclencher sa stratégie de croissance externe en prenant une participation majoritaire au sein du groupe Institut du Patrimoine (plus des deux-tiers), un réseau de vingt-et-un cabinets de conseil en gestion de patrimoine déployés sur dix régions, dont l'Ile-de-France. L'objectif est d'accompagner le groupe Institut du Patrimoine dans son développement par croissance organique et externe, en s'associant avec ses trois dirigeants, Stéphane Peltier, Stéphane Cremades et Jérémy Aras qui conservent la direction opérationnelle de la société. Quant à Georges Nemes, il en assure la présidence. Avec cette acquisition, Patrimmofi représente désormais : - trente-neuf cabinets et mandataires ; - 350 millions d'euros d'encours financiers (120 millions d'euros d'encours chez Patrimmofi et 230 millions d'euros chez Institut du Patrimoine) ; - et 120 millions d'euros de collecte annuelle. «Il s'agit avant tout d'une rencontre avec trois entrepreneurs ambitieux qui ont su conduire leur entreprise avec succès, confie Georges Nemes. Nous partageons une même vision du marché, avec une culture commune, et nous sommes convaincus que les conseils en gestion de patrimoine doivent se regrouper. Les deux entités sont complémentaires et conservent leurs marques - le poids de la marque et la réassurance qu'elle apporte au client final sont fondamentaux - et un fonctionnement autonome, même s'il est envisageable que les deux offres fusionnent à terme. Nous allons bénéficier du savoir-faire d'Institut du Patrimoine pour soutenir l'activité commerciale via la fourniture de rendez-vous qualifiés, tandis que nous apporterons notre nouvelle solution digitale, Le Bureau du CGP (cf. Investissement Conseils n° 814, septembre 2018, page 76), et notre capacité à accéder à l'ensemble de l'offre du marché. Avec cette alliance, nous comptons pouvoir offrir plus de services novateurs aux conseils en gestion de patrimoine et de meilleures conditions d'accès aux produits pour nos clients.« Georges Nemes indique également étudier le rachat de trois cabinets, dont les encours sous gestion sont compris entre 10 et 100 millions d'euros.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Une offre sur l'épargne salariale

Pour son troisième anniversaire, la FinTech Yomoni vient de lancer une offre d'épargne salariale 100 % digitale spécialement conçue pour les TPE-PME. L'objectif : simplifier les démarches pour les dirigeants d'entreprise et améliorer l'accompagnement des salariés, notamment via un robo-advisor et une plate-forme d'experts patrimoniaux. Au 1er octobre, soit lors de son troisième anniversaire, la société de gestion comptait plus de dix mille clients et plus de 100 millions d'euros d'encours sous gestion.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Au développement commercial

Hanane Carmoun a été nommée au poste de directrice du développement commercial et marketing de Raymond James Asset Management International. Précédemment en charge du développement commercial et marketing au sein de la société de gestion Sanso IS, elle possède plus de quinze années d'expérience dans le secteur de la finance auprès d'une clientèle d'institutionnels et de la distribution.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)


Un manuel digital dédié à la conformité

CGP Entrepreneurs a mis au point un manuel de conformité accessible en ligne et destiné aux cabinets partenaires. Ce manuel donne aux CGP les clés pour aborder vingt-et-une procédures aussi bien administratives (cadre légal, prévention des conflits d'intérêts, gestion des commissions) qu'opérationnelles vis-à-vis de leur clientèle (démarchage, profilage, conseil, suivi et contrôle). Entièrement digital, ce manuel est régulièrement mis à jour en fonction de l'évolution des réglementations.
MAJ le 01/11/2018

Retour en haut de page                                                Numero 816 (novembre - 2018)