Articles de Juillet 2018

Réduire l’exposition actions d’un PEA
Pour faire face aux fluctuations des marchés actions, des solutions flexibles, moins volatiles, voire de performance absolue, peuvent être conseillées aux épargnants. Présentation d’une ..Lire l’article

Les sociétés de gestion entrepreneuriales
Créées par des professionnels expérimentés, les sociétés de gestion entrepreneuriales constituent une part importante de l’industrie de l’asset management en France. Elles ..Lire l’article

Audits de portefeuilles
Selon les études du Portfolio Consulting and Research Group de Natixis Global Asset Management, les portefeuilles des indépendants du patrimoine ont été réorientés, entre juin 2015 et ..Lire l’article

Les thématiques porteuses de croissance
A réserver aux investisseurs dits dynamiques, les fonds thématiques et sectoriels s’appuient sur des tendances structurelles de long terme. Parfois très spécialisées, ces stratégies ..Lire l’article

OPCI grand public : un marché en plein essor
Avec plus de 4 milliards d’euros de collecte, le marché des OPCI effectue une belle percée dans l’univers des produits d’investissement. Encore prudents à leur égard, les conseils en ..Lire l’article



Recherche dans les archives actualités "BOURSE" :


Par texte :
Par date :

Actualités de Juillet 2018



Encore du mouvement dans les sociétés de gestion

Stanislas Pottier a été nommé directeur de l'investissement responsable d'Amundi. Il quitte Crédit agricole SA et son comité de direction. Stanislas Pottier a débuté sa carrière en 1994 au ministère de l'Economie et des Finances à la direction des relations économiques extérieures, avant de devenir économiste à la Banque mondiale entre 1998 et 2000. Il a ensuite occupé plusieurs postes au ministère de l'Economie et des Finances, à la direction générale du Trésor, puis en tant que président de la Commission des garanties et du crédit au commerce extérieur. En 2005, il rejoint le cabinet de Christine Lagarde, alors ministre déléguée au Commerce extérieur, où il devient directeur de cabinet, mais aussi conseiller pour les affaires commerciales internationales avant d'occuper le poste de directeur adjoint du cabinet de Thierry Breton, ministre de l'Economie et des Finances, puis celui de conseiller spécial de Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi entre 2007 et 2009. Entre 2009 et 2011, il a été conseiller spécial de Michel Rocard, ancien Premier ministre et ambassadeur pour les négociations internationales sur l'Arctique et l'Antarctique. Il rejoint ensuite le groupe Crédit agricole SA en tant que directeur du développement durable et devient membre du comité de direction du groupe en 2017. Ancien élève de l'ENA (promotion Antoine de Saint-Exupéry), il est diplômé de l'ESCP Europe. Il a suivi un programme d'échange universitaire à l'Indian Institute of Management of Ahmadabad, en Inde, en 1988. Stanislas Pottier est également administrateur du Livelihoods Carbon Fund et engagé dans plusieurs associations. Il préside notamment l'association BBCA, pour la promotion des bâtiments bas carbone, et l'ONG FXBFrance, engagée depuis trente ans dans la lutte contre la grande pauvreté. Jusqu'ici directrice de la recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée directrice de la recherche et de la stratégie ESG. Elle aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Diplômée d'un doctorat en Sciences économiques de l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne et de la SFAF, Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu'analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, puis est successivement passée par le groupe Viel et Gan. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d'analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d'intégrer l'analyse extra-financière à l'analyse financière. En 2012, Marie-Pierre Peillon est nommée directrice de la recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l'approche macroéconomique et micro. Elle a aussi été présidente de la SFAF de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée présidente de la commission IR (investissement responsable) au sein de l'AFG. Toujours chez Groupama AM, Aurélie de Barochez a été nommée responsable de l'intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, elle sera en charge du pilotage de l'intégration transversale des critères d'analyse ESG à l'ensemble des gestions et de la conception d'outils et processus permettant ce déploiement. Diplômée d'un master en Management, majeure Finance, d'Audencia Nantes, d'un master en Droit international de l'université de Paris II-Panthéon Assas et de la SFAF, Aurélie de Barochez a débuté sa carrière au poste d'analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Elle a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste financier et extra-financier, en charge du secteur de l'énergie et du pilier de l'environnement. Karine Szenberg, qui a rejoint Schroders en 2014 en tant que directrice générale de la France, aura désormais la responsabilité des activités de Schroders en Europe continentale et au Moyen-Orient, un poste nouvellement créé. Au cours des cinq dernières années, Schroders a connu sa plus forte croissance en Europe continentale. Cette région a ainsi pris une importance considérable a


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Un FCPR éligible à l'assurance-vie

Idinvest vient de lancer le FCPR IPVE 3, à destination du grand public et éligible à l'assurance-vie. Ce véhicule d'investissement de type « capital-transmission » se veut plus souple pour l'assureur pour trois raisons : une durée de vie fixée à 99 ans, comme pour un OPC classique; une valeur liquidative hebdomadaire; et surtout des fenêtres de liquidité à partir de la quatrième année d'existence du fonds. Sur ce troisième point (les rachats en cas de force majeure sont possibles à tout moment), l'épargnant peut se désinvestir à la fin de chaque trimestre de l'année civile en ayant alerté le gestionnaire deux mois au préalable. Autre condition, les sorties cumulées lors de ces fenêtres sont limitées à 5 % de l'actif. Luc Maruenda, Partner, Head of Private Client Solutions, précise : «Cette liquidité ouverte dès fin 2022 sera assurée par l'équipe de gestion qui via le mixte de titres en portefeuille bénéficiera d'une bonne visibilité grâce à des cycles d'investissement courts, de trois à cinq ans. Contrairement à un produit fermé, la gestion sera plus simple, car non contrainte par des horizons d'investissement définis par un cadre réglementaire et/ou fiscal». L'actif du fonds sera constitué à 60 % de dettes privées et à 40 % d'investissement en secondaire, c'est-à-dire dans le cadre de rachats de participations minoritaires sur des sociétés faisant l'objet de LBO. L'objectif est de collecter 300 à 400 M€ sur les quatre premières années et de constituer un portefeuille d'environ cent-cinquante lignes. «Comme pour nos autres fonds grand public, il investira aux côtés de nos véhicules institutionnels, ce qui permet, par exemple, d'accéder à des émissions de l'ordre de 30 à 50 M€, ce au même moment, aux mêmes conditions et au même prix», affirme Luc Maruenda. Les sociétés visées sont des grosses PME valorisées entre 20 et 500 M€, rentables, disposant de fonds d'investissement au capital, le tout avec une forte diversification sectorielle et sur la zone euro, plus particulièrement l'Europe continentale. Les gérants visent des opérations délivrant un rendement de 7 à 8 % brut pour la partie dette privée, et des performances de 12 à 14 % pour la partie capital, soit un rendement final compris entre 5 et 10 %. Sur un compte-titres, le fonds est accessible à partir de 20 000 € (avec exonération des plus-values en cas de détention de plus de cinq ans) ; pour l'assurance-vie, le seuil sera plus bas (car la part des FCPR dans un contrat est réglementairement limitée à 10 %) et variera en fonction des assureurs.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Rapprochement

Tocqueville Finance et la Banque postale AM se rapprochent. LBPAM augmentera sa participation à hauteur de 97 %. Dans cette nouvelle configu-ration, Tocqueville Finance bénéficiera de l'infrastructure technique et technologique de son actionnaire (conformité, contrôle interne, équi- pes juridiques, des risques, du reporting et des systèmes d'information). Après approbation des autorités de tutelle qui devrait intervenir dans les prochaines semaines, cette opération doit permettre à la société de gestion de se concentrer sur sonsavoir-faire, la gestion de conviction en actions européennes. Tocqueville Finance, qui gère actuellement neuf stratégies pour un encours de 2,2 milliards d'euros (au 31 décembre dernier), reprendra l'ensemble de la gestion stock-picking européenne de LBPAM.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Sur les small caps

Mandarine Gestion a indiqué son intention d'accélérer la distribution de son fonds Mandarine Funds Global Microcap, lancé en juillet 2016. Son gérant, Sébastien Lagarde, s'appuie sur un processus d'investissement, combinant une approche quantitative et une approche discrétionnaire, lui permettant d'analyser et d'évaluer un large univers d'investissement composé de plus de 22 000 titres internationaux, et dont la capitalisation boursière est inférieure à 700 millions d'euros. Le portefeuille final est très diversifié avec 330 valeurs environ. L'an passé, le fonds a réalisé une performance de + 20,71 % (pour la part M, source : Quantalys).


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Une équipe renforcée

Chez Schroders, Benoît Leandri est nommé responsable commercial distribution. Basé à Paris, il rejoint une équipe de six commerciaux en charge du déploiement de l'offre auprès d'une clientèle française et monégasque, et a pour principales missions de développer l'offre de solutions d'investissement auprès des banques, sociétés de gestion et family offices, notamment. Auparavant, il était Product Manager du pôle actions internationales quantitatives de Schroders à Londres depuis 2015.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Distribution

Pléiade AM et Investeam viennent de nouer un partenariat visant à développer la notoriété de Pléiade auprès des investisseurs en France, Belgique et Luxembourg. Cette société de gestion indépendante créée en 2008 par Louis de Montalembert est spécialisée dans la gestion collective avec une approche issue du Private Equity.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Et sur Twitter...

AMF (@AMF_actu), le 19 juin : «"Les réglementations #MIF2 et #PRIIPS ont singulièrement renforcé le cadre applicable à la commercialisation des produits, mais il y a parfois une tentation de vouloir trop en faire qui est contre-productive", Robert Ophèle, commission ECON du Parlement européen @EP_Economics.»


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Cinq fonds labellisés

Pictet Asset Management obtenu le label ISR pour cinq de ses fonds : Global Environmental Opportunities, Timber, Clean Energy, Emerging Markets Sustainable Equities et European Sustainable Equities. Ces fonds ont été audités par les équipes de certification d'Ernst & Young.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Partenariat

La Française Investment Solutions a conclu un partena- riat avec Quantitative Management Initiative pour développer de nouveaux domaines de recherche quantitative avec de possibles applications pour l'industrie de la gestion d'actifs.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Private Equity

A l'issue de son assemblée générale du 14 juin, le conseil d'administration de France Invest a élu Dominique Gaillard comme président pour un mandat de deux ans. Le président du directoire d'Ardian France succède à Olivier Millet.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Géopolitique

BlackRock vient de lancer un tableau de bord du risque géopolitique, BGRI. Cet outil surveille et évalue les événements qui peuvent affecter les marchés à l'échelle mondiale et est un outil d'aide à la décision pour les gérants.


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Première bougie

Le fonds obligataire d'Amiral Gestion, Sextant Bond Picking, a fêté son premier anniversaire le 22 mai. Il réalisait une performance de + 2,49 % sur un an au 15 juin (source : Quantalys).


Juillet - 2018

Retour en haut de page

Référencement

Le fonds Salamandre Euro Evolutif est désormais référencé sur les contrats de Generali Patrimoine.


Juillet - 2018

Retour en haut de page